Entretien avec Georges Paul Grigliatti, personnalité aux multiples facettes

7

 

Bonjour Georges, quelles sont vos origines ? 

J’ai vu le jour au pied du géant de Provence, le Mont Ventoux, dans un petit village « blotti «  contre la falaise, appelé LIOUX situé dans le Vaucluse. Cette commune de moins de 250 habitants fait partie du parc naturel du Lubéron. Ensuite mes parents m’ont conduit vers le Pays d’Aix, puis vers Lapalud situé à l’extrême Nord du Vaucluse, le pays des balais de paille de millet. C’est dans cette bourgade que j’ai passé toute mon enfance et adolescence, riche de souvenirs de tous ordres.

Quel est votre parcours étudiant ?

Etudes secondaires à Bollène, Avignon, Orange et études supérieures à Aix en Provence pendant 5 ans à la Faculté des Sciences Economiques puis à l’IAE et en parallèle l’Ecole Supérieure de Commerce de Marseille.

Racontez-nous votre parcours professionnel 

A la sortie du service militaire à l’Ecole Militaire de l’Administration (à ne pas confondre avec l’ENA !) de Montpellier, j’ai fait mon “Rastignac” et je suis « monté » à Paris pour mon premier job en janvier 1971, comme cadre administratif en formation, dans une grande entreprise de Travaux Publics, Jean Lefebvre. J’ai accumulé un capital d’expériences dans différents métiers : attaché de direction grands travaux, conseiller de gestion d’un réseau de concessionnaires, directeur administratif et financier, directeur financier et assets manager.

J’ai exercé ces différentes fonctions au sein de groupes ou de filiales d’entreprises de notoriété européenne et internationale, aux activités économiques polyvalentes et diversifiées telles que le machinisme agricole (FIAT MACHINES AGRICOLES devenu NEW HOLLAND), les travaux publics (JEAN LEFEBVRE,VIAFRANCE et ALBERT COCHERY constituant aujourd’hui EUROVIA, le pôle routier  de VINCI), la sécurité des biens et des personnes (APS EUROGUARD), ou encore la torréfaction et la distribution de café italien (SEGAFREDO ZANETTI France).

A la fin de mes missions exercées en « salariat pur », j’ai fait le choix de devenir entrepreneur et j’ai opté pour le Crédit Management dès 1998, avec comme domaines de compétences et d’interventions :

  • Audit et diagnostic du poste client
  • Conseil en optimisation de la gestion du poste clients
  • Assistance et accompagnement à temps partagé des services comptabilité – clients
  • Expert en médiation transactionnelle
  • Animation de modules de formation axés sur :
  • La relance au téléphone de factures en retard de paiement : approche relationnelle
  • Bien gérer ses comptes clients
  • Le contentieux en interne ou à faire soi même
  • La technique de l’Injonction de Payer
  • La sensibilisation des commerciaux au risque clients
  • Le traitement de l’impayé : du recouvrement amiable au contentieux

Quelles sont vos actualités professionnelles ?

La retraite est arrivée en 2007 et depuis j’ai une retraite active avec la SAS AGIMA ( créateur fondateur) où je distribue deux produits services sur internet, un produit préventif CREDITSAFE qui permet aux entreprises d’obtenir en temps réel une notation de crédit et un encours d’engagement, et un produit curatif, le FNIP ( Fichier National des Incidents de Paiements) outil de recouvrement efficace par la menace d’inscrire les « mauvais payeurs » dans un fichier mutualisé destiné aux abonnés, outil efficace car dissuasif.
Je continue à animer des modules de formations pour la société DEMOS depuis plus de 10 ans, et dernièrement j’accompagne deux start-up rouennaises dans l’optimisation de la gestion du poste clients.

Homme de passions, pouvez-vous parler de celles qui vous sont le plus chères ?

Homme de contacts humains (« Il n’est de richesses que d’hommes » Jean Bodin) et de réseaux, j’aime partager mes riches expériences professionnelles diversifiées avec les créateurs d’entreprises en particulier et les différentes entreprises de mes réseaux et m’enrichir des expériences des autres.
J’aime m’évader dans la campagne du Pays de Bray où je m’adonne au VTT dans la forêt d’EU et à un passe-temps, l’entretien d’une longère normande.
J’aime écouter de la musique, avec une préférence pour l’Opéra italien, et en particulier celui de VERDI qui m’apporte beaucoup d’émotions.
Ancien footballeur amateur (sport que j’ai pratiqué jusqu’à près de 50 ans), je m’intéresse à tous les sports et avoue suivre avec passion certaines rencontres nationales ou internationales.
J’ai également exercé pendant 4 mandats le statut de magistrat non professionnel au Conseil de Prudhommes de Rouen (section Encadrement) qui m’a forgé un esprit de justice et d’égalité entre les justiciables.
« In vino veritas » j’ai investi dans 5 Vignobles situés dans le Languedoc ( FAUGERES et MINERVOIS) pour partager l’amour du Vin avec les co – associés et une philosophie particulière de la culture de la vigne( culture « raisonnée)

Comment vous qualifiez-vous ?

Je suis généreux et bienveillant, très réactif. Un ami qui me connaît bien a commenté récemment mes origines :« Je sais maintenant où est la source de ton sens inné de la générosité. Un paysage comme ça ( LIOUX) ne peut que faire aimer la vie ».
Mes motivations je vais les chercher dans l’esprit de famille. Avec mon épouse nous avons composé une famille animée par huit enfants et leurs partenaires, et dix-huit petits-enfants de vingt-cinq ans à seize mois !

Avez-vous un message à faire passer ?

La vie est belle, n’ayez pas peur d’affronter les difficultés, aimez vous les uns les autres, donnez et vous recevrez !

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

7 commentaires

  1. DUBUC Jean-Michel dit

    Je trouve que la description faîte de mon ami Georges est fidèle et traduit bien ses principaux traits de caractère dont le premier est la bonne humeur et la grande joie de vivre qu’il dégage !

  2. fleury martine dit

    J’ajouterai le goût des voyages, qui s’inscrit dans l’intérêt porté aux autres, inconnus, collègues, amis, famille, avec un sens de la fidélité des liens humains sans faille, qu’il sait entretenir même à distance.
    Commentaire objectif, même si c’est avec Georges que je partage ma vie!

  3. CASTELLO Karine dit

    Ouverture, curiosité, partage, motivation et l’envie de mettre en lien… de belles qualité perçues rapidement chez Georges lors de notre récente rencontre au sein d’un Club Business! Quelle vie riche et remplie…

    1. GRIGLIATTI GEORGES PAUL dit

      Merci KARINE à très bientôt au CLUB BUSINESS 76 et j’espère que tu pourras rejoindre le Réseau des Conseils Normands.

  4. Gallin Florit dit

    Bravo pour ce portrait très ressemblant de l homme que je connais ! Authentique , fidèle en amitié et tourné vers l autre ,

  5. Rouillé Joël dit

    Pour avoir partagé la vie professionnelle de Georges pendant une dizaine d’années et pour l’avoir retrouvé il y a 2 ans dans le contexte de projets viticoles, je n’ai qu’une chose à dire : Georges a la capacité de rajeunir avec le temps . . . .
    A bientôt et au plaisir de te revoir dans les vignobles

  6. Alain Thibault dit

    Quelques bémols et précisions sur ce tableau enchanteur :

    “Et glou et glou, et glou… Il est des nô-ôtres ça se voit rien qu’à sa trogne” comme nous chantions tous dans la chambrée de l’EMA au retour de la première permission, est sans sans nul doute le signe d’une prédilection précoce pour Bacchus.

    Sa fidèlité en amitié n’a d’égale que la mienne puisque voici 47 ans que nous n’avons pas échangé un message, nous avons donc conservé une marge de progression dans le rythme de ces échanges qui, je l’espère vont nous permettre de reprendre contact avec les bons camarades de l’époque.

    al1.thibault@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.