by Valérie Desforges

François Commeinhes, Maire de Sète s’exprime sur l’Escale à Sète 2020

#EscaleàSète2020 #EscaleASete #Sete #patrimoine #festival #UNESCO

0

Sète s’attache à préserver fièrement son patrimoine maritime. Du 7 au 13 avril 2020, la Ville accueillera un festival maritime unique dans toute la Grande bleue : Escale à Sète. Pour son 10ème anniversaire, cet événement biennal rassemblera 300 000 visiteurs et plus de 120 navires au cœur de celle qu’on appelle aussi l’île singulière. Une édition qui a reçu le patronage français de l’Unesco. 

Sète, un lieu de choix pour le festival

Ville nourrie par son économie maritime tout au long du 20e siècle, et qui reste le premier port de pêche en Méditerranée, port de commerce idéalement situé, lieu de plaisance, situation géographique exceptionnelle entre mer et étang : les exemples ne manquent pas pour expliquer les raisons qui font de Sète un haut lieu du monde maritime. Accueillir le premier festival dédié au patrimoine de la Grande bleue sur l’île singulière sonnait alors comme une évidence dans le monde de la mer de Marseille à Barcelone. Encore fallait-il le faire !

“Escale à Sète est la concrétisation d’un rêve d’enfant qui a rencontré la volonté de la municipalité de mettre à l’honneur son patri- moine maritime”, explique François Commeinhes, Maire de Sète. “Ce festival est un concentré de l’histoire de notre Ville-Port et la traduction de notre engagement à transmettre nos traditions, notre identité singulière et notre supplément d’âme”.

Wolfgang Idiri, directeur de l’événement, qui se rendait dans des festivals existants en Bretagne en tant que musicien traditionnel n’a pas mis longtemps à s’en convaincre. “C’était logique” sourit-il avec le recul. “On avait le côté presqu’île, un patrimoine fluvial avec le débouché du canal du Midi, des canaux et un port en eaux profondes pour recevoir en cœur de ville les plus grands voiliers au monde, on avait tout !” Tout d’une ville pouvant porter fièrement son patrimoine maritime. 

Un patrimoine vivant car il ne faut pas l’oublier, la cité, née de la volonté de Louis XIV de stimuler le commerce méditerranéen en 1666, a su conserver ses traditions. Loin du simple folklore. En témoigne la fête traditionnelle de la Saint-Pierre en hommage aux marins disparus qui fait battre le cœur de la cité chaque année. La Ville est aussi depuis longtemps la capitale des joutes langue- dociennes avec en point d’orgue la fête de la Saint-Louis en août. Cette identité se raconte depuis 2014 au musée de la Mer que la Municipalité a voulu ouvert face à la Méditerranée. Mais, cette année, c’est encore Escale à Sète qui va incarner de la meilleure des façons l’attachement de l’île singulière à son patrimoine. “La mer, la mer, toujours recommencée” comme l’écrivait Paul Valéry dans Le cimetière marin, l’un des plus célèbres poèmes de l’écrivain né à Sète en 1871.

Un rendez-vous unique en Méditerranée, placé sous le patronage de l’UNESCO

En quelques années, Escale à Sète a hissé la grand-voile ! “On n’avait pas pour objectif que ça devienne aussi important mais nous étions convaincus que ça allait être une fête incroyable”, résume Wolfgang Idiri, désormais à la tête d’un des plus grands rendez-vous du genre dans l’Hexagone.

Créé en 2010 autour d’une association de passionnés, ce premier festival dédié au patrimoine maritime en Méditerranée est passé d’une vingtaine de bateaux accueillis à 120 navires, de quelques milliers de visiteurs à plus de 300 000 et du statut de fête locale à celui d’événement d’envergure internationale. Internationale car de prestigieux gréements navigant dans les eaux du monde entier se pressent pour y participer. Déjà en 2012, Escale à Sète réussit à attirer le deuxième plus grand quatre-mâts au monde, le Kruzenshtern, et le superbe brick-goélette italien Nave italia. Dans les années qui suivent, le succès se confirme. En 2014, Escale à Sète reçoit le Sedov et ses 117 m, plus grand quatre mâts au monde. 2016 est marquée par les escales du grand voilier polonais Dar Młodziezy et du 4 mats portugais Santa Maria Manuela. En 2018 L’Hermione, la célèbre réplique du bateau de La Fayette choisit Sète pour sa première escale en Méditerranée. En parallèle, le festival reçoit le patronage de la branche française de l’Unesco pour sa mise en valeur du patrimoine maritime. Ce sera aussi le cas en 2020 avec une première : le patronage sera transfontalier ! Il concernera à la fois Escale à Sète et Escale à Castellón de la Plana, du nom de la ville espagnole qui a pris exemple sur l’île singulière pour organiser, elle aussi, son événement.

L’événement se déroulera aussi sous le Haut patronage du président de la République. Une reconnaissance au plus haut sommet de l’État.

Des escales inédites pour les 10 ans de la manifestation

Jamais autant de grands voiliers n’auront pris part à la fête. Une dizaine de géants des mers seront à découvrir et visiter à l’occasion des 10 ans d’Escale à Sète du 7 au 13 avril qui aura pour invité d’honneur Les Pays-Bas. Au milieu des quelque 120 navires, les festivaliers auront la chance d’admirer trois voiliers d’exception jamais encore accueillis. Les Hollandais Morgenster et Oosterschelde. Le premier est un brick, voilier à deux mâts, qui officiait dans les années 1920 comme bateau de pêche en Mer du Nord. Rénové dans les années 2000, le Morgenster a déjà participé à l’Armada de Rouen. Tout comme le second, l’Oosterschelde, une goélette à trois mâts, véritable monument de la construction maritime à voile à sa construction en 1918, restauré sous sa forme initiale dans les années 1990. Autre escale inédite pour cette 6e édition : la venue du navire Le Français. Un des derniers brise-glace tout en bois, vestige de la marine à voile, qui a fait plusieurs apparitions au cinéma et sur petit écran. Aux côtés de ces monuments viendront parader une dizaine de bateaux voile-aviron parmi lesquels des yoles, des embarcations légères et allongées, ou encore de grands bateaux à rames de style pinasse sans oublier plusieurs remorqueurs. Il y aura donc aussi des insolites pour plaire à tous les âges et tous les publics. Les confirmations d’autres grands voiliers seront annoncées dans quelques semaines.

La part belle à l’environnement, la gastronomie et la musique

Dès sa 1ère édition, Escale à Sète a souhaité mettre en avant les bonnes pratiques en matière de protection de l’environnement et du patrimoine maritime. Plan de circulation favorisant le déplacement doux, collecte des déchets, opérations de sauvegarde et de dépollution du monde marin et mise en place d’un circuit-court font partie des actions menées pour sensibiliser le public et réduire le bilan carbone. Un pôle fluvial et environnemental sera d’ailleurs installé sur les quais qui accueillent la manifestation cette année.

Indissociable d’un événement célébrant le monde marin, la gastronomie sétoise et méditerranéenne sera aussi à la fête. Escale assiette, c’est tout simplement un festival dans le festival. Saveurs et spécialités de la pêche locale seront servies dans les 50 restaurants partenaires sur les quais et en cœur de ville. Pas une année sans que la gastronomie sétoise ne s’attire des éloges ! C’est là que tous les cuisiniers du monde devraient habiter vantait le chef étoilé Guy Savoy, parrain d’Escale assiette en 2018. Tielles, soupes de poissons artisanales ou encore huîtres régaleront les festivaliers.

Enfin, les musiques et chants de marins des ports d’Europe seront omniprésents avec 40 groupes qui animeront les 3 km de quais, les scènes, les bateaux et les tavernes.

Les temps forts à ne pas manquer !

  • Mardi 7 avril : grande parade d’arrivée des bateaux toutes voiles dehors dans le port de Sète
  • Mercredi 8 avril : bataille navale entre grands voiliers face au quai d’Alger Jeudi 9 avril : parade des bateaux néerlandais
  • Vendredi 10 avril : arrivée de prestigieux bateaux militaires et démonstration de sauvetage en mer
  • Samedi 11 avril : défilé des quelque 2 000 membres d’équipage
  • Lundi 13 avril : parade de départ de tous les bateaux depuis le port

Pour organiser votre séjour, rien de mieux que de consulter le site de l’Office de Tourisme de Sète

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.