by Valérie Desforges

L’hôtel du Sentier, une nouvelle adresse tourisme et affaires à découvrir à Paris

0

Miss Konfidentielle vous invite à découvrir une nouvelle adresse parisienne, celle de l’hôtel du Sentier. Un quartier ou un village touristique et affaires bien situé au coeur de Paris. Et des atouts bien agréables à découvrir. 

Une adresse singulière, le passage du Caire

Construit en 1798, le passage du Caire est le plus ancien passage couvert de la Capitale, connu pour être le plus long (370m) et le plus étroit de Paris (2m60). Avec son histoire, sa verrière zénithale, ses trois ailes et ses six entrées sur rue, il évoque un doux voyage en Égypte.

Érigé en mémoire de la campagne victorieuse de Napoléon en Égypte, il symbolise le début de l’égyptomanie qui s’empare alors de la France. En témoignent les trois statues à l’effigie de la déesse Hathor (reconnaissable à ses oreilles de vache) et les bas-reliefs sur la façade de l’entrée du 2, place du Caire – classée aux Monuments Historiques.

À deux pas de la Cour des Miracles, ce passage parisien s’est immédiatement spécialisé, d’abord dans l’imprimerie et la lithographie (jusqu’à la fin du Second Empire), puis dans la confection – qui est encore son cœur d’activité aujourd’hui. D’ailleurs, qui n’a pas assisté au ballet des diables chargés d’étoffes le matin, ne connaît pas vraiment le Passage du Caire.

Comme souvent les passages, celui du Caire se fait l’écho de l’évolution du quartier. Et, s’il accueille aujourd’hui en son sein un hôtel, un lieu de vie, c’est que ce petit morceau du Sentier, cette petite Égypte – dont les ”affluents” sont les rues du Nil, d’Alexandrie et d’Aboukir – a bien changé et continue encore à évoluer. Bien sûr, la mode est toujours là, mais désormais ce sont beaucoup de start-ups et d’espaces de coworking qui ont pris le relais, rebaptisant même le coin le « Silicon Sentier ». Sans oublier l’attrait foodie de la rue du Nil et des multiples bars à cocktails alentour

La place du Caire a tout pour devenir le nouveau repaire des gens du quartier. La nouvelle « place du village » où l’on a plaisir à se retrouver et à échanger.

Un travail architectural qui fait le lien entre huer et aujourd’hui
Pour construire un hôtel à l’intérieur de ce passage « tarabiscoté » et classé, il fallait un architecte qui n’ait pas peur du challenge, qui ait une vision et qui sache faire passer l’identité du lieu avant sa signature de créateur. Tout naturellement, le choix s’est porté sur Vincent Bastie (Artefak), un homme aussi discret que talentueux, qui « aime les projets iconoclastes ».
Pour l’Hôtel du Sentier, la seule direction qui lui a été donnée est celle de recréer le confort d’un appartement parisien, sans aucun autre parti-pris que celui de restituer la chaleur et la convivialité du foyer.
L’architecte reconnaît que la tâche n’a pas été des plus aisées, car si l’immeuble abritait déjà des habitations, il fallait réellement « le remettre debout et redonner une cohérence dans la distribution ». Pour autant, il découvre aussi une jolie lumière naturelle, des fenêtres uniques avec leurs huisseries et rêve même aujourd’hui de rénover tout le passage !

Selon Vincent Bastie : dans ce genre de projet, le plus important c’est la nature de l’échange avec les propriétaires. C’est ce qui fait la différence et la qualité du résultat ». En l’occurrence, il salue un « très beau partenariat » ainsi que la créativité et les convictions de Charlotte et Samuel Castro (les propriétaires), qui ont su donner naissance à un lieu « très élégant et intemporel.

Pari réussi, donc. L’Hôtel du Sentier, après plus de 18 mois de travaux, donne la sensation fort appréciable d’avoir toujours été prêt à vous accueillir.

Chambres avec vue et avec vie

L’hôtel compte 30 chambres avec 5 chambres par niveau, sur 6 niveaux. Et pas moins de 76 fenêtres, toutes plus incroyables les unes que les autres – avec une mention spéciale pour celles en forme de « trèfle », refaites à l’identique sur le modèle originel de 1826. Une rareté et un vrai cachet. Toutes les chambres sont lumineuses, ouvertes sur la ville, mais au calme, technologiques sans être gadget pour autant. Une somme de paradoxes harmonieux qui en font des cocons atypiques et charmants.

À noter également, des chambres communicantes, une chambre à double douche (!) ou encore deux chambres duplex avec terrasses tropéziennes et vue sur les toits de Paris.
Là aussi, aucun parti pris, si ce n’est celui d’être chaleureux et accueillant. Tout a été choisi avec soin avec une véritable attention portée au détail et à la qualité des matériaux (chêne massif, interrupteurs en porcelaine noire, marbre dans la salle de bains, parquet clair), des clins d’œil et des petites originalités. Le crédo de Charlotte pourrait se résumer ainsi : « pas de déco, des matériaux ! ».

Le rendez-vous du quartier

À l’image de son environnement, l’Hôtel du Sentier se veut vivant, bienveillant, et ouvert à tous, résidents de l’hôtel comme habitants du coin, amis de passage comme touristes en goguette. Une atmosphère populaire sur une place ensoleillée, avec terrasse, au croisement de plusieurs rues animées. Un lieu de brassage, d’échanges et de partage.

Une histoire d’amour, un projet de vie

Charlotte et Samuel Castro, c’est l’histoire d’une évidence, d’une construction harmonieuse et d’aventures renouvelées. Entre eux, depuis leur rencontre en 2004, tout est une question de signes, de paris et de beaucoup de travail. Ils se sont tout de suite aimés, mariés et aujourd’hui ils sont six.

Elle était comédienne et déjà dans la restauration, il était médecin neurologue et urgentiste (il l’est toujours). Ils tentent l’aventure entrepreneuriale en 2011, tout d’abord en reprenant le Café Petite, puis créent en 2014, Allegra, café-restaurant italien, collé à la mairie du dixième, en transformant une boutique de vêtements. La même année, ils s’associent à un couple d’amis pour ouvrir Gros, petit bistronomique situé dans la Cour des Petites Écuries. En 2016, ils vendent le Café Petite. Ils déménagent dans le Sentier. Un signe. Ils se recentrent, au propre comme au figuré. On leur propose de reprendre Le Champollion (à l’emplacement du futur café-restaurant de l’hôtel). Ils découvrent le potentiel insoupçonné des lieux pendant qu’ils exploitent cet endroit joyeux, dans lequel ils se sentent tout de suite à leur place. C’est le début de l’aventure pour l’Hôtel du Sentier.

Les valeurs de la famille

Loin des codes classiques d’un “Boutique hôtel”, l’Hôtel du Sentier est à l’image d’une “pension de famille” : chaleureuse et accueillante. Charlotte et Samuel, habitant non loin de l’hôtel, seront là pour rencontrer et échanger avec leurs hôtes. Charlotte annonce d’ailleurs d’emblée la couleur : La première année, je crois que je vais accompagner moi-même chaque personne dans sa chambre, tellement cela me tient à cœur !.

Une relation de proximité bienveillante et une grande famille partagée avec l’ensemble de l’équipe… Exclusivement des personnes impliquées et recommandées par des amis. À l’image d’Alizée Freudenthal, la directrice artistique, qui a su comprendre l’esprit de la famille et le retranscrire dans l’identité visuelle.

Une cuisine qui restaure le cœur

Simplicité, générosité et fait-maison. Une cuisine accessible, saine, avec des produits de saison.

Au menu, des plats de bistrot, de réconfort, un peu rétro, des recettes de nos “grands mères’’ et des dimanches en famille, que l’on a toujours plaisir à partager.
Parmi ces classiques, le plat fétiche de Charlotte : la blanquette. Qui sera aussi proposée à la vente à emporter !

Sans oublier le petit déjeuner, le goûter et le brunch pour accompagner tous les moments de la journée.

Les petites attentions qui changent tout

Distillées partout dans l’hôtel, elles ajoutent encore un supplément d’âme, cet esprit « maison de famille » où l’on aime venir, revenir et inviter ses amis.

  • Ambiance olfactive, la magie d’un parfum et amenities développée exclusivement par la marque MAW
  • Plan du quartier avec des balades insolites et de découvertes
  • Cabane pliante, esprit “tipi” pour les enfants
  • Kiosque cartes postales en souvenir des vues des chambres

Une démarche écologique et responsable

L’Hôtel du Sentier est engagé dans une démarche environnementale concrète afin de réduire l’impact sur la planète. Un ensemble de mesures et de précautions dans les actions et le choix des partenaires ont été faites :

  • Tri et collecte des déchets par la société Moulinot, Entreprise Sociale et Solidaire spécialiste de la gestion des déchets alimentaires en Île-de-France.
  • Produits d’entretien écoresponsables
  • Eau filtrée
  • Récupération et transformation pour l’eau chaude
  • Boots en cuir végétal DR Martens et pantalon éco-responsable G-Star pour l’équipe

Un engagement collectif pour l’avenir, mais également un soutien du Made in France, des circuits-courts, de l’artisanat et des savoir-faire (fait-maison, vins nature, produits locaux et naturels).

Hôtel du Sentier
2, place du Caire 75002 Paris
Téléphone : 01 86 54 12 12 et site internet : www.hoteldusentier.com
Métros : Sentier (3), Strasbourg Saint-Denis (4,8,9), Réaumur-Sébastopol (3,4)
Site de l’Office de Tourisme et des Congrès de Paris : www.parisinfo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.