by Valérie Desforges

Métro, boulot… pas dodo !

0

Voici un sondage qui révèle la mentalité des français en cette rentrée, face à leur sommeil et à leur travail. Au vue des résultats, nous faisons incontestablement preuve de contradictions. Cela vous étonne ?

“Alors, bien dormi ? ”
Après leur dure journée de travail, il semblerait que les Français ne profitent pas d’une bonne nuit de récupération. En effet, plus de 55% déclarent qu’ils ne dorment pas bien en général (51% de femmes et 58% d’hommes).

Les femmes dorment moins que les hommes
Plus de 65% des femmes ne dorment qu’entre 5 et 7 heures par nuit alors que les hommes sont 61% à dormir une heure de plus soit entre 6 et 8 heures.

Métro, boulot… pas dodo !
Dans tous les cas, les Français ne se réveillent pas en pleine forme. En effet, après leur nuit de sommeil, 61% des femmes et 69% des hommes interrogés avouent ne pas se sentir prêts pour leur journée de travail. Conséquence logique, plus de 54% des Français se sentent fatigués durant leur journée et ont souvent envie de dormir.

Les Français sont des couche-tard
Même fatigués, les Français ne prennent pas la peine de se reposer. Ainsi, 25% des femmes et 29% des hommes déclarent se mettre au lit entre 23H et minuit, soit plus de 27% de la population. Pourtant, ils sont plus de 82% à estimer avoir besoin de dormir plus (pour 85% des femmes et 79% des hommes).

“Désolé Chef… je suis crevé !”
Une fois au boulot, ce manque de sommeil risque d’altérer le travail de plus d’un Français sur deux. En effet, 52% des femmes et 51% des hommes pensent que la fatigue est un facteur qui dégrade leur travail. Un manque de sommeil qui serait la cause d’erreurs pour 58% des personnes interrogées.

Le coupable : le matelas !
Plus de 66% des Français (67% des femmes et 65% des hommes) pensent que la qualité de leur matelas est la principale cause de leur manque de sommeil.

Les hommes “pour” la sieste… mais pas les femmes !
Pour résoudre ce problème de fatigue, 58% des Français seraient prêts à faire des siestes sur leur lieu de travail. Dans le détail, ce sont surtout les hommes (66%) qui seraient de cet avis alors que les femmes ne sont que 49% à être séduites par un petit somme au boulot. Par contre, ce temps de repos ne peut être en aucun cas au détriment de l’heure de départ, puisque 97% des Français ne seraient pas prêts à rentrer plus tard de leur journée de travail pour l’aménagement de ce temps de sieste.


Méthodologie : Sondage réalisé entre le 12 et 16 septembre 2018 auprès de 4,5 millions de candidats sur Qapa.fr. Parmi ces candidats, 50% d’entre eux sont des non-cadres et 50% sont des cadres. Profils : 51% de femmes et 49% d’hommes. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.