by Valérie Desforges

Et si on commençait l’année avec humanité ? 


#FIFDH #cinema #festival

0

Le 16e festival international du film des droits humains de Paris, acte 2. Après avoir présenté une sélection de films à Paris en partenariat avec Les Grands Voisins, le Louxor, l’Institut du Monde arabe ou encore le Musée de l’histoire de l’immigration de début à mi-décembre 2018, le festival revient en Ile-de-France. 7 semaines, 7 films, 7 soirées débats du 7 janvier au 18 février 2019 pour partir à la découverte d’un festival pas comme les autres, qui depuis 16 ans, s’attache à concilier art et engagement. Défendre les droits humains en promouvant un cinéma documentaire militant et créatif capable d’embrasser les réalités du monde, c’est l’ambition de ce festival engagé et de qualité. L’occasion également de découvrir gratuitement des films en avant-première. A noter que le FIFDH aura lieu également à Genève en Suisse du 8 au 17 mars 2019.

Rendre plus visible des films documentaires défendant les droits de l’homme

A la création du festival, il y a 16 ans, les documentaires traitant de la thématique des droits de l’homme disposaient d’une visibilité plus que réduite. Avec l’explosion d’Internet les réalisateurs ont pu davantage élargir leur public mais les questions de la rémunération et de la reconnaissance professionnelles n’étaient pas réglées. Enfin l’offre en salles restait insuffisante.

Le festival international du film des droits humains a donc permis de combler un manque. En France, avec des partenaires comme Solidarité laïque, Alliance Ciné ou encore TV5 Monde, RFI ou encore Human Rights Film Network et le soutien de plusieurs institutions (voir l’ensemble des partenaires sur le site du FIFDH de Paris), le Festival International du Film des Droits Humains est reconnu comme un événement incontournable qui offre une visibilité utile ainsi qu’une sensibilisation du public.

Un festival international prestigieux

Pas moins de 500 réalisateurs envoient chaque année leur candidature pour présenter leur film. Au final une vingtaine de longs métrages sont retenus selon des critères de qualité cinématographique, de richesse d’écriture, d’originalité et de portée du témoignage.

Conscient qu’il n’est possible de ne présenter qu’une poignée d’œuvres, le FIFDH propose aux réalisateurs non retenus pour la programmation du festival de permettre le visionnage gratuit ou payant de leurs productions aux membres du site du FIFDH. Rejoignez-les donc et soutenez-les ! Il est également possible d’être bénévoles lors du festival, toutes informations pratiques sur le site.

Le palmarès 2018 du FIFDH de Paris

Grand prix du Jury : A Thousand Girls like me.
Sortie en salles le 18 février prochain : sur les pentes des montagnes de Kaboul, Khatera, enceinte de son second enfant à soif de justice et tente de faire valoir ses droits car abusée sexuellement par son propre père depuis son plus jeune âge. Afghanistan/France, 80 minutes.

Prix spécial du Jury : Silas.
Au Libéria l’activiste Silas Siakor se bat contre le pillage systématique des ressources de son pays organisé par la présidence et les grandes multinationales.
Canada /Afrique du Sud, 80 minutes.

Le Festival en Ile de France en janvier et février 2019

La programmation complète du Festival en Ile de France, du Lundi 7 janvier au Lundi 18 février 2019 sera bientôt visible sur le site du FIFDH. Pour information toutes les séances ont lieu à 20h dans divers cinémas et sont gratuites (Acreil à Corbeil Essonne, Le Palais à Créteil, les 2 scènes à Maule et Le Concorde à Mitry Maury).

Voici les films du mois de janvier 2019

Le 7 janvier : Le Mur qui porte un regard franc sur le Moyen-Orient en explorant les deux côtés du mur séparant Israël et la Palestine.
Le 14 janvier : Letter from Masanjia appel à l’aide d’un prisonnier enfermé en camp de travail.
Le 21 janvier :  Poisson d’or, poisson africain qui traite de la pêche au Sénégal menacée par la création d’une usine de farines de poisson.
Le 28 janvier : Revenir de David Fedele et Kumut Imesh retrace le chemin parcouru de façon illégale d’un migrant de côte d’Ivoire tentant de fuir son pays ravagé par la guerre civile sur l’une des routes migratoires des plus dangereuses.

Liens utiles :
Site du FIFDH
Voir les films présentés lors de cette 16e édition
Appel à films pour l’édition 2019
L’ensemble des partenaires
Lien vers l’évènement à Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.