by Valérie Desforges

Interview de Catherine Fejoz, investie au sein de l’ONG WeForest

0

Aujourd’hui, Miss Konfidentielle donne la parole à Catherine Fejoz qui mène des actions en faveur de la protection de notre planète. Un sujet d’actualité.

Catherine, pour quelles raisons vous êtes-vous intéressée à la protection de notre planète ?

Après un premier métier dans la communication et le marketing, j’ai été attirée par le tourisme. Cela fait maintenant 28 ans que je voyage pour le travail et le plaisir à travers le monde à la découverte de terres et de destinations toujours plus enrichissantes. 

Hélas, au fil des années, j’ai découvert que notre planète montrait des signes de « souffrance » et qu’elle avait vraiment besoin d’être préservée. Il devenait urgent de trouver notamment une solution au problème du réchauffement climatique. On sait maintenant que cette solution, en dehors de la transition énergétique, est la reforestation.

Avec  l’Accord de Paris (COP21 en décembre 2015), les gouvernements du monde se sont engagés à limiter les émissions de carbone afin de maintenir le réchauffement planétaire «bien en deçà» d’une hausse de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels, voire inférieure à 1,5°C. Pour atteindre cet objectif, nous devons atteindre la neutralité carbone d’ici la deuxième moitié de ce siècle.

Bien que la réduction des émissions de carbone soit cruciale, les recherches suggèrent que même si les émissions de dioxyde de carbone s’arrêtaient brusquement, le dioxyde de carbone déjà présent dans l’atmosphère terrestre pourrait continuer à réchauffer notre planète pendant des centaines d’années. Par conséquent, le défi consiste à réduire les émissions de carbone futures et à éliminer activement l’excès de carbone de notre atmosphère.

Les arbres sont la meilleure technologie selon une étude de l’Université d’Oxford pour aspirer le dioxyde de carbone de l’atmosphère et d’inverser le réchauffement climatique. Les forêts équilibrent le cycle de l’eau de la Terre, essentiel au refroidissement de notre climat. En outre, les forêts jouent un autre rôle essentiel dans la stabilisation du climat en aspirant le dioxyde de carbone (CO2) de l’atmosphère et en le fixant dans les sols et la biomasse. On estime que les forêts mondiales contiennent plus de CO2 que l’atmosphère.

Il existe de nombreuses associations françaises et internationales dont la vocation est de défendre la planète. Pourquoi avoir choisi l’ONG WeForest ?

J’ai eu la chance de rencontrer la co-fondatrice et CEO de l’ONG WeForest, Marie Noëlle KEIJZER grâce à l’un de mes amis, Patrick Chalain et ce fut un vrai coup de cœur. Marie Noëlle KEIJZER a créé l’ONG en Belgique en 2009 avec l’entrepreneur Bill LIAO. Elle m’a proposé de rejoindre la seule personne qui s’occupait de WeForest en France. Il y a tant à faire ! Sans hésitation, j’ai offert de mon temps pour communiquer sur notre action et porter la bonne parole auprès des particuliers et surtout des entreprises. 

Je venais de trouver comment donner encore un peu plus de sens à ma vie. Je suis donc investie au sein de l’ONG WeForest en tant que bénévole depuis une dizaine d’années environ. 

Quelles sont vos actions concrètes ?

Mon métier d’organisatrice de voyages pour des entreprises m’a amené à réfléchir tout d’abord à la création d’une Charte Eco-responsable au sein de mon agence à la fois pour le choix de mes partenaires et pour inciter les voyageurs à devenir ou rester encore plus «Eco-Voyageurs». Puis, j’ai souhaité mettre en place des actions plus concrètes au niveau de l’environnement, en faisant par exemple participer mes clients à la reforestation d’une région en plantant un arbre pour chaque invité participant au voyage. Dans le cadre des activités de « team building » que je devais proposer pour les équipes commerciales au cours d’un séminaire d’entreprise, mon conseil pouvait se porter plutôt sur des visites de nos sites de plantations d’arbres, comme en Thaïlande, il y a plusieurs années dans la province d’ISAAN. 

Cette province qui est la plus pauvre de Thaïlande en raison de la sécheresse et du peu de ressources naturelles, abritait une plantation WeForest dans laquelle nous pouvions fournir du travail à cette communauté de jeunes femmes, qui plantaient les jeunes pousses d’arbres et qui grâce à leurs revenus, « oubliaient » de partir à Bangkok ! L’argent récolté de leur travail de plantation, permettait de faire vivre les anciens de leur famille. 

La mission de WeForest repose sur la reforestation (Zambie, Tanzanie, Ethiopie, Inde, Brésil..). A ce jour, WeForest a replanté plus de 19 millions d’arbres dans le monde ! Il était impératif par ailleurs d’expliquer et de former au sein de nos plantations toutes les populations locales en Afrique sur le fait de ne pas brûler les arbres pour se chauffer ou cuisiner. Une coutume bien présente sur ce continent.

Mais la mission ne s’arrête pas à la reforestation. Lutter contre la pauvreté en créant des emplois, former les populations locales à la plantation et à la préservation des espèces, enseigner la permaculture pour préserver l’eau, mesurer l’empreinte carbone et permettre une approche scientifique de la restauration des paysages forestiers, telles sont aussi les autres missions de WeForest.

Avez-vous des conseils à nous donner pour vous aider dans votre action ?

En tant que consommateurs, il nous appartient de choisir les produits et services que nous consommons, et cela plusieurs fois par jour. Pourquoi ne pas privilégier des marques clairement engagées dans la protection de nos forêts au détriment de celles qui ne le sont pas ? Et encourager les marques à s’engager dans cette démarche ?

Quelles sont les citations vous correspondent le mieux ?

« Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants » proverbe indien
« La Terre n’appartient pas à l’homme, l’homme appartient à la Terre » Chef indien Seattle

Merci Catherine pour votre engagement envers la protection de notre planète.

Pour plus de précisions :
catherine.fejoz@weforest.org
www.weforest.org/france

Le travail de reforestation © WeForest

Ethique de Miss Konfidentielle :
J’encourage les associations et les entreprises qui visent avec honnêteté à protéger la planète, les populations et les animaux. Mais je ne soutiens d’aucune manière les personnes qui sous couvert de « bienveillance » se servent des associations pour leurs propres intérêts financiers. Je vous conseille donc de toujours vérifier les informations avancées par les associations grandes et petites, les medias, avant de vous engager dans une action (bénévolat, don..).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.