by Valérie Desforges

Le 119 est le numéro national dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou en risque de l’être

0

 

Au regard de l’actualité relative au chirurgien de Jonzac (Charente-Maritime) cet été, Miss Konfidentielle ne peut que rappeler l’importance de protéger les enfants de quelque forme de violence que ce soit.

Il existe un numéro de téléphone en France, le 119, dédié aux personnes qui souhaitent témoigner d’une forme de maltraitance envers un enfant, et cela gratuitement 7/7 et 24/24 depuis n’importe quel téléphone, fixe, mobile ou cabine téléphonique, en France et dans les DOM (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion). Les enfants et les adultes sont accueillis par des professionnels.

La loi n° 89-487 du 10 juillet 1989, confortée par la loi n° 2007-293 du 5 mars 2007 puis la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016confère deux missions au service du 119 :

  • Une mission de prévention et de protection 
    Accueillir les appels d’enfants en danger ou en risque de l’être et de toute personne confrontée à ce type de situations, pour aider à leur dépistage et faciliter la protection des mineurs en danger.
  • Une mission de transmission 
    Transmettre les informations préoccupantes concernant ces enfants aux services départementaux compétents en la matière : les cellules de recueil des informations préoccupantes (CRIP) aux fins d’évaluation.

Dans quels cas appelés le 119 ?

Les problématiques de dangers gérées quotidiennement par les écoutants du 119 sont multiples : une majorité des appels concerne des violences subies par les enfants (violences psychologiques, physiques et sexuelles), notamment au sein de la famille ou en institution. Le 119 est également contacté pour d’autres problématiques de dangers…

Qui répond au 119 ?

  • Les agents du pré-accueil
    Une équipe de 10 professionnels de la téléphonie accueille les appelants, vérifie que leurs appels concernent bien les missions dévolues au service et oriente les appels explicites vers le plateau d’écoute.
  • Les écoutants
    L’équipe pluridisciplinaire est composée de 45 professionnels de formations complémentaires : psychologues, juristes, travailleurs sociaux. Ces professionnels, tous formés à la relation d’aide, ont une connaissance des pathologies liées à la maltraitance des enfants, maîtrisent les fonctionnements institutionnels, administratifs et judiciaires et connaissent les services sociaux départementaux. Leur mission première est d’être à l’écoute des usagers, et de procéder à l’évaluation des appels à travers leur contenu.Si près de 50% de l’activité des écoutants consiste à proposer une transmission des informations préoccupantes aux services départementaux, la moitié de leur activité consiste à apporter une aide immédiate aux personnes par une écoute ponctuelle, une orientation vers des structures locales, ou bien encore répondre à une demande d’information précise.

Sous la responsabilité de la Directrice du SNATED (Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger), trois coordonnateurs sont en charge de l’encadrement technique et hiérarchique des 45 écoutants du 119. Ces trois professionnels, de formation pluridisciplinaire, assurent l’interface entre le 119 et les Cellules départementales de Recueil d’Informations Préoccupantes (CRIP). A noter que le SNATED fonctionne de façon transverse avec les autres services du GIPED (Groupement d’Intérêt Public Enfance en Danger). Ainsi, le service informatique et téléphonie de l’institution assure au quotidien le bon fonctionnement des réseaux.

Pour plus de précisions : www.allo119.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.