by Valérie Desforges

Le Conseil national – Ordre des masseurs-kinésithérapeutes s’énerve à l’égard des fake news

#covid19 #santé #massage #khinesitherapie #CNOMK #franckgougeon

0

Miss Konfidentielle a été contactée par le Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes en vue de publier ses informations suite à la diffusion d’informations “fantaisistes” dans les médias à propos de la prise en charge des patients en cabinet de kinésithérapie en période de Covid-19.

Le Conseil national de l’Ordre est constitué de trente-huit membres élus : 30 conseillers libéraux et 8 conseillers salariés, d’un représentant du ministère de la Santé, qui a voix consultative. Il est assisté par un membre du conseil d’État, ayant au moins le rang de conseiller d’État, nommé par le ministère de la Justice. Il a une voix délibérative.

« Une vidéo montre notamment des soins de kinésithérapie « sans contact » dans un cabinet.L’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes rappelle que cela ne repose sur aucun fondement scientifique.

Le Conseil national de l’ordre a diffusé des recommandations précises quant à la prise en charge des patients en cabinet, qui concernent notamment la prise de rendez-vous, l’hygiène des pièces de soins, la tenue du kinésithérapeute, mais en aucun cas les soins eux-mêmes.

Pour vous accompagner et répondre au mieux à vos interrogations légitimes vous trouverez en cliquant sur ce lien un guide de bonnes pratiques réalisé par le Conseil national.

Ces recommandations revêtent un cadre général et leur application locale, notamment si la situation sanitaire propre à votre territoire ou si l’approvisionnement en produits d’hygiène et équipements de protection s’avèrent difficiles, impose de vous rapprocher des élus locaux de l’ordre et des Unions Régionales des Professionnels de Santé qui pourront par leur connaissance du terrain et les actions menées depuis le début de la crise en concertation avec leur Agence Régionale de Santé, vous accompagner pour adapter votre reprise à l’évolution de l’épidémie.

Nous vous rappelons que l’effort collectif doit permettre de maitriser l’évolution de l’épidémie et protéger nos patients et nous-mêmes. » Franck Gougeon, Responsable de la communication au CNOMK

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.