by Valérie Desforges

Les bars ouverts et les discothèques fermées.. où est la logique ?

0

Miss Konfidentielle avoue ne pas comprendre le ministère des Solidarités et de la Santé sur le sujet des discothèques.    

Les bars et les restaurants sont ouverts le soir, la fête de la musique (Paris) est autorisée…
Les soirées privées et sur la voie publique (Nice), n’ont jamais eu autant de succès.

Les reportages télévisés constatant le manque de distanciation sociale lors de ces événements défilent. Pour autant, les discothèques sont fermées, tuant la profession.

Mieux encore… des piscines municipales sont ouvertes. Lieux confinés par excellence où les nageurs empressés de se “rafraîchir” et de se “détendre” ne se privent pas de cracher sur les nageurs voisins entre deux brasses. Miss Konfidentielle témoigne, sidérée.

Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la santé, a confirmé le maintien de la fermeture des discothèques jusqu’à nouvel ordre.

Le GNI et le SNDLL refusent cette fermeture gouvernementale qui condamne les 1 600 discothèques, leurs 50 000 salariés et toutes leurs familles. Ils ont manifesté contre cette mesure qu’ils disent être ” incompréhensible, incohérente et dramatique ” le dimanche 12 juillet 2020 devant le ministère.

Le GNI et le SNDLL s’expriment « Cette décision est incompréhensible car nos organisations professionnelles, toutes unies, GNI, SNDLL et UMIH, ont élaboré avec les services de l’État un protocole sanitaire exigeant dans le but de trouver un équilibre entre la lutte contre la propagation du virus Covid-19 et la santé économique – déjà extrêmement fragilisée – des établissements de nuit.

Cette décision est incohérente car nous partageons, avec le gouvernement, les mêmes objectifs : l’amélioration des conditions sanitaires, l’arrêt des fêtes sauvages et privées dans lesquelles aucune mesure barrière n’est respectée et ou aucun « traçage » contact n’est possible (contrairement à ce qui peut être mis en place dans nos établissements) et enfin continuer le travail de prévention et de sécurité que nous réalisons auprès de la jeunesse.

Cette décision est dramatique car les discothèques sont fermées depuis maintenant près de 4 mois, sans ressource et avec des charges qui demeurent. Les dépôts de bilan vont se multiplier et avec eux les drames humains.

Certes, dans sa réponse Olivier Véran a ajouté que le Gouvernement n’abandonnerait pas le monde de la nuit.. Mais c’est pourtant l’impression inverse qu’il donne.

Aucune date de réouverture n’est donnée. Aucune mesure de soutien spécifique n’est annoncée, alors que les mesures de soutien prises en urgence par le Gouvernement en faveur du tourisme ne sont plus adaptées à la situation.

Le GNI et le SNDLL demandent instamment au gouvernement d’autoriser la réouverture des discothèques à tout le moins dans le cadre d’une activité sans piste de danse et la création en urgence du Fonds de soutien aux discothèques que le Secrétaire d’État Jean Baptiste Lemoyne avait annoncé aux professionnels. C’est urgent. »

Où placer le curseur afin de gérer au mieux les intérêts sanitaires et économiques ?

Difficile, c’est une évidence.
Mais là, il n’y a pas de cohérence.


GNI  
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Le GNI est une organisation représentative reconnue officiellement par arrêté ministériel publié au Journal officiel le 28 décembre 2017.
A lire : Mesures sanitaires : le décret du 10 juillet 2020

SNDLL
Créé en 1979, le SNDLL est le seul syndicat patronal professionnel consacré aux discothèques et reconnu représentatif à ce titre par le Ministère du travail. Le SNDLL est un syndicat associé du GNI.
A lire : Par ordonnance tardive de ce 13 Juillet à 19h45 le Conseil d’Etat rejette nos demandes de suspension  des décisions (Décrets) interdisant aux établissements de type P d’accueillir du public.


En attendant la réouverture des discothèques, voici des compils à écouter à la maison !

La compil disco des 70’s | Archive INA

La compil disco des 80’s | Archive INA

La compil disco des 90’s | Archive INA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.