by Valérie Desforges

Le cirque, c’est la nostalgie du paradis

La Saline royale d’Arc-et-Senans en Bourgogne-Franche-Comté (Doubs)

0

Un coup de pouce de Miss Konfidentielle qui vous invite à découvrir un écrin de verdure inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco: la Saline royale d’Arc-et-Senans, située dans le Doubs en Bourgogne-Franche-Comté, qui a choisi de rendre hommage au monde du Cirque.
Un univers poétique et coloré revisité d’abord par de jeunes paysagistes concepteurs à travers 9 jardins éphémères, puis conté par Bernard Kudlak à travers une immersion dans l’univers onirique des circassiens du Cirque Plume.
Un moment de partage en famille, tout en se cultivant de manière ludique. Les enfants apprécieront !

« L’histoire du cirque est une histoire de destinée. Le cirque est une épopée écrite par les corps, les blessures, les joies, les peines, les victoires et les défaites des artistes du cirque et de leurs familles. Le cirque est un rituel. La tente du cirque est une cabane sacrée, le cercle du temps immobile sur lequel un mât, au centre du monde, supporte un ciel étoilé est la preuve d’une éternité. Ne reste qu’à créer la cérémonie.
Bernard Kudlak
Directeur artistique du Cirque Plume ».

L’épopée du Cirque

  • Naissance du Cirque moderne

L’exposition débute par l’évocation de la naissance du cirque moderne au 18ème siècle avec les grandes figures d’Astley, Franconi ou Nicolet. Cette nouvelle forme spectaculaire apparaît très rapidement, en milieu urbain, et s’impose vite comme une attraction populaire de choix. Son vocabulaire initial est essentiellement équestre mais l’acrobatie se mêle aux exhibitions aussi vite que la parodie et la dérision du grotesque et du clownesque. Les récits, dessins et gravures nous entrainent ensuite jusqu’au 19ème siècle à la rencontre des artistes ambulants et des animaux spectaculaires des ménageries qui participent à la notoriété et au succès du cirque.

  • Le Cirque du 19ème siècle

D’abord des femmes de cirque, femmes libres en amazone et dompteuses à l’image de Nouma Hawa, la plus réputée et la plus adulée des dompteuses ou encore Blanche Allarty la centauresse gymnasiarque accomplie. Un triptyque marque son temps et attire les foules : Jean Baptiste Auriol, premier grand clown français, Madame Saqui, illustre représentante de l’ancienne école des danseurs, ou encore le père des clowns, virtuose de la grimace : Joe Grimaldi. Affiches de spectacles, costumes, instruments de musique, caricatures, dessins et gravures viennent conter leurs histoires.

  • Les grandes figures du 20ème siècle

La scénographie, comme autant de cabinets de curiosité, consacre les grandes disciplines du cirque et ses illustres représentants :

Barbette, l’archange travesti du trapèze
Foottit et Chocolat, le célèbre duo comique popularisant la comédie clownesque et inventeurs des clowns à sketch
• Le clown Grock et son talent immense servi par une force de travail hors du commun
Enrico Rastelli, l’éblouissant Rimbaud du jonglage
Con Coelleano acrobate danseur sur fil, star de la première moitié du 20e siècle
Little Tich, clown aux grandes chaussures, qui inspira sans doute le personnage de Charlot à Charlie Chaplin

Plongée ensuite dans l’univers de Buffalo Bill, né William Cody, qui crée le Wild West Show, premier show western, et débarque à Paris en 1889 à l’occasion de l’exposition universelle. Puis rencontre avec les Fratellini : François, Paul et Albert dont le style est marqué par de célèbres entrées comiques et par la participation du public. Ils figurent le clown, le contre-pitre et l’auguste et assurent le rire dans le cirque durant la première moitié du 20ème siècle.

Cet été visitez l’exposition du Cirque Plume (jusqu’au 25 octobre 2020)

Une exposition ni historique ni narrative mais une ballade dans l’univers du Cirque Plume à travers différentes installations sonores, visuelles et lumineuses. Des galeries de photographies et des films documentaires plongent le visiteur dans les spectacles et les scènes de vie commune de la Compagnie tout au long de ses 36 années de carrière.

L’immersion se poursuit par une diffusion des extraits musicaux des différents spectacles dans des îlots de repos où le visiteur pourra s’octroyer une pause dans un des transats dédiés. 

Pour finir, jeux d’ombres et clin d’oeil au spectacle « Tempus fugit ? une ballade sur le chemin perdu » avec l’installation du pendulum lumineux qui trouve sa place au centre de la berne ouest.
Plus de précisions 


La Saline royale d’Arc-et-Senans

EPCC Saline Royale Grande rue 25610 Arc-et-Senans

La Saline royale est l’un des rares sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco à proposer un hébergement aux visiteurs ou aux groupes. Les 31 chambres classées 3 étoiles s’ouvrent sur les bâtiments, sublimés par l’éclairage de nuit. Séjourner à la Saline, c’est aussi s’approprier le monument ou ses jardins avant et après l’ouverture aux visiteurs. Réouverture de l’hôtel le 10 juillet 2020.
Plus de précisions

Accès 

Villes proches : Besançon (35km), Dole (30km)
Gare : Gare d’accès TER Arc et Senans
TGV direct depuis Paris 2h20, depuis Lausanne 1h30, TER direct depuis Lyon 2h20.
Aéroport : Mulhouse-Bâle, Genève, Dôle/Tavaux et Lyon
Route : A36 sortie Gendrey/Saline royale; A39 sortie Poligny

En l’absence de traitement, la meilleure des protections pour vous et pour vos proches est, en permanence, le respect des mesures barrières et de la distanciation physique. En complément, portez un masque en lieu clos et quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée. Info Coronavirus COVID-19

Copyright de la photo en Une :
Destins de cirque © Droits réservés/RMN-Grand Palais (Mucem) / Franck Raux

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.