by Valérie Desforges

L’été 2020 par François de Canson et Loïc Chovelon – CRT Provence-Alpes-Côte d’Azur

0

La période estivale est bientôt terminée. Une période inédite liée aux contraintes du Covid-19. Pas toujours évidente à gérer pour les français. Pour autant, les vacanciers avaient le privilège tout de même de profiter des vacances. Alors qu’outre les français qui n’ont pas les moyens de partir en vacances, beaucoup ont dû travailler afin de sauver leur entreprise, leur emploi ou encore prendre soin de notre santé. Sans omettre les bénévoles très actifs cet été.

Ce petit message passé, il est intéressant de connaître l’état de notre industrie touristique, phare en France. L’exemple de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est intéressant. D’autant qu’une observation pertinente a été réalisée par son Comité Régional du Tourisme (CRT) dirigé par François de Canson et Loïc Chovelon.

Le CRT Provence-Alpes-Côte d’Azur est en charge de l’observation et de la promotion touristique de la Région Sud. C’est un partenaire support, expert et fédérateur pour l’ensemble des institutionnels et professionnels du tourisme, qu’il accompagne et soutient par ses actions de promotion et de communication auprès de la presse, des producteurs, des distributeurs et du grand public. Sa stratégie se structure autour des trois destinations monde – Provence, Alpes et Côte d’Azur – principalement sur les marchés internationaux européens et lointains, mais aussi français depuis le début de la crise liée au COVID-19.

EN RÉGION SUD, À LA MI-AOÛT 2020, LA FRÉQUENTATION ESTIVALE ETAIT POSITIVE

Avec la crise COVID-19 et le confinement, qui ont durement frappé l’économie touristique, la situation estivale dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur évolue de manière positive. Ainsi, selon les données provisoires dont nous disposons, cet été, la région Sud tire son épingle du jeu.

Forte progression de la fréquentation française depuis fin juin, et premiers taux de remplissage des hôtels supérieurs à 2019 en août ! 

Cet été les touristes présents dans notre région sont majoritairement français. Entre le 1er juillet et le 12 août, la fréquentation française de la région Sud est en progression de 23% par rapport à 2019. Ces touristes sont principalement originaires d’Ile-de-France, du Nord et du Rhône. La clientèle internationale, la plus contributrice à notre économie, marque quant à elle un important retrait : -38% par rapport à 2019 (Source : Flux Vision Tourisme au 12 août 2020).

Notre fréquentation globale sur les 15 premiers jours d’août 2020 qui prend en compte l’augmentation de la clientèle française et de certaines clientèles européennes, et la baisse des autres clientèles internationales, est aussi bonne que celle de l’année dernière. Notre pari d’avis investi fortement en promotion sur ces clientèles de proximité et le rôle joué par nos professionnels ont porté leurs fruits. C’est une très bonne nouvelle pour notre région où le secteur du tourisme, pilier économique majeur, représente 13% du PIB et 140 000 emplois. Il faut cependant garder la tête froide, depuis le 1er janvier, avec les 3 mois d’arrêt total et le confinement, nous sommes néanmoins en retrait de -29%.
Aussi, nous relançons la promotion en France depuis lundi pour essayer de rattraper une partie de ces pertes du printemps sur la fin de l’été et le début de l’automne, période notamment propice à l’accueil des séniors avec notre été indien,
nous indique François de Canson, Président du CRT.


Sur la période du 1er juillet au 12 août, le nombre de touristes français extrarégionaux présents en région Sud était supérieur de 23% à celui de 2019. Cette clientèle était principalement originaire de quatre régions : Île-de-France (35%), Auvergne-Rhône-Alpes (21%), Hauts-de-France (10%) et Occitanie (7%). Lors du pont du 14 juillet, nous avons observé que les clientèles de proximité étaient présentes à des niveaux très supérieurs à ceux de l’année dernière. Le dernier week-end de juillet et les 2 premières semaines d’août ont confirmé ces niveaux de fréquentation élevés.

Zoom hôtellerie :
Depuis le début de l’année, après deux mois positifs (janvier et février), les taux d’occupation se sont effondrés avec le confinement pour atteindre -63 points en avril et -62 points en mai.
La reprise de juin s’est accélérée en juillet, mais les taux d’occupation de juillet accusaient encore un retard de -20 points par rapport à celui de 2019.
De janvier à juillet, les hôtels de la région comptent encore un retard cumulé de -34 points.

Global Région à mi-août : des taux d’occupation supérieurs à ceux de 2019, et une évolution des prix différente selon les territoires.

Le mois d’août renoue avec des niveaux élevés de fréquentation ! Ainsi, entre le 1er et le 16 août, et pour la première fois depuis six mois, le taux d’occupation des hôtels de la région était supérieur à celui de l’année dernière à la même période. Il s’élevait à 87,8%, soit +0.5 point. (Source : MKG au 16 août 2020).

Ces bons résultats de fréquentation doivent toutefois être nuancés. En effet, malgré des taux d’occupation légèrement supérieurs à l’année dernière début août, les prix moyens restent toujours très en dessous des niveaux de 2019, avec une évolution de -18% pour le prix moyen global région Sud.

Cette situation s’explique par l’absence des clientèles lointaines à fort pouvoir d’achat (Émiratis, Russes…) et par une adaptation des prix à une nouvelle clientèle française. L’hôtellerie des Alpes-Maritimes, très fréquentée habituellement par cette clientèle, est naturellement plus touchée sur les chiffres d’affaires avec une baisse de 30% des prix du 1er au 16 août, alors que sur les autres départements de la région, ils sont en hausse.

Afin de stimuler l’arrière-saison, la campagne #OnatousbesoinduSud sera reprise

Dès le début du confinement, un important travail collectif avait été engagé pour préparer l’après. Cette mobilisation sans précédent avait abouti, fin mai, au lancement de la première campagne de relance nationale : #OnatousbesoinduSud. Cette campagne, qui avait pour objectif de séduire la clientèle française pour compenser l’absence de clientèle internationale, a été portée par 14 partenaires territoriaux (voir page 5) et a fédéré un budget de 2,2 millions d’euros, dont la moitié abondée par la Région Sud.

Concrètement, cette campagne s’est traduite par le déploiement de :

  • 3 000 spots TV sur la plupart des chaînes nationales,
  • 1 500 affiches en milieu urbain et 1200 dans les TER en région,
  • et des dizaines de publicités dans les médias régionaux.

70% du budget de cette campagne, d’une ampleur inédite, a été activé dès la fin du mois de mai.

Depuis ce lundi 17 août, et jusqu’au dimanche 6 septembre, la seconde phase de cette campagne a été enclenchée, avec une nouvelle vague de diffusion de spots. 170 spots TV sont diffusés sur les grandes chaînes et à des créneaux horaires de grandes écoutes.

En parallèle, pour stimuler les ventes hôtelières, une remise de 10% est toujours accordée sur un site internet de réservation et ce jusqu’à fin septembre.

Cette seconde séquence, d’un budget total de 230 000 euros, a pour objectif de stimuler les ventes de séjours en arrière-saison. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’été indien, propice à des expériences multiples (vélo, gastronomie, œnotourisme, écotourisme, nouvelles Routes de l’Art Moderne et Contemporain, nouveau Provence Côte d’Azur GolfPass,…) est particulièrement apprécié par la clientèle française séniore.

Concernant la promotion internationale de proximité, plusieurs campagnes sont en cours, mais elles demandent une extrême agilité dans leurs exécutions : ainsi, nous avons dû stopper la campagne en cours sur le marché anglais vendredi dernier, le jour même de l’annonce de la mise en quatorzaine des personnes revenant de France. Sur d’autres marchés européens de proximité, les réservations se portent bien pour l’instant

Concernant la promotion internationale de proximité, plusieurs campagnes sont en cours, mais elles demandent une extrême agilité dans leurs exécutions : ainsi, nous avons dû stopper la campagne en cours sur le marché anglais vendredi dernier, le jour même de l’annonce de la mise en quatorzaine des personnes revenant de France. Sur d’autres marchés européens de proximité, les réservations se portent bien pour l’instant,
précise Loïc Chovelon, Directeur Général du CRT

Les Partenaires de la campagne #OnATousBesoinDuSud : La Région Sud et le CRT Provence-Alpes-Côte d’Azur, Atout France, le Département du Var, les Agences de développement des Alpes de Haute-Provence 04, des Hautes-Alpes 05 et du Vaucluse 84, Var Tourisme 83, le CRT Côte d’Azur France 06, les Offices de tourisme d’Antibes Juan-les-Pins, d’Aix-en-Provence, du pays d’Arles, les offices de tourisme métropolitains de Nice Côte d’Azur, et de Toulon Provence Méditerranée, ainsi que Provence Côte d’Azur Events (spécialisé dans le tourisme d’affaires et de congrès).

Retrouvez toutes informations pour organiser votre séjour sur le site du CRT PACA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.