by Valérie Desforges

Fondation Custodia, l’art de la conservation pour seule boussole

0

Il y a 50 ans disparaissait Frits Lugt (1884-1970), le créateur de la Fondation Custodia, qui regroupe dans l’hôtel Turgot rue de Lille à Paris quelque 8000 dessins, 15000 estampes et 450 peintures qui datent pour la plupart du XVIIe siècle.

Derrière la façade du 121 rue de Lille, dans le très distingué VIIe arrondissement de Paris, au bout d’une cour intérieure, se cache l’hôtel Turgot, un bâtiment du XVIIIe siècle où le temps semble s’être arrêté.

C’est là qu’est établie la collection d’art ancien, dite « Collection Frits Lugt », placée sous l’égide de la Fondation Custodia (bonne garde en latin). En 1947, un couple de néerlandais Frits Lugt et son épouse Jacoba Klever créé la Fondation Custodia à Paris. Ils installent leur impressionnante collection dans une maison accessible au public, où l’on peut admirer et étudier les œuvres.

Aujourd’hui encore, c’est l’une des plus importantes collections de dessins anciens, d’estampes et de lettres d’artistes en mains privées, faisant véritablement de la Fondation Custodia la «maison de l’art sur papier » en France. « Entraîner l’œil et la mémoire par le rapport direct avec les oeuvres », telle est la règle de conduite que Frits Lugt a adoptée toute sa vie.

Domiciliée à l’hôtel Turgot, l’hôtel particulier ayant appartenu au contrôleur des finances de Louis XVI, situé entre la rue de Lille et de l’Université, à seulement quelques pas de l’Assemblée Nationale, la Fondation conserve un fonds remarquable de livres rares, portraits, peintures, antiquités, vitraux, cadres anciens, sculptures, meubles et porcelaines chinoises.

Expositions d’envergure

Dans l’hôtel Lévis-Mirepoix, attenant à l’hôtel Turgot, la Fondation Custodia présente, plusieurs fois par an, d’importantes expositions qui, tour à tour, mettent en lumière la richesse de la Collection Frits Lugt.

Ce fut notamment le cas en 2012 avec Un Univers intime. Tableaux de la Collection Frits Lugt ou par le biais de trésors d’autres collections ou musées avec en 2015 Raphaël, Titien, Michel-Ange. Dessins italiens du Städel Museum de Francfort.

En perpétuel mouvement, la Fondation organise également des expositions monographiques ou thématiques d’importance pour l’histoire de l’art, telle celle présentée en 2013 sur Hieronymus Cock, le fameux éditeur anversois qui fit découvrir son contemporain Pieter Bruegel à l’Europe entière.

Base de données

Les œuvres de la collection peuvent aussi être étudiées dans la salle de consultation, considérée comme l’une des plus belles au monde, où les chercheurs et les amateurs d’art sont accueillis dans les conditions les plus favorables et une atmosphère intime.

Car la Fondation Custodia a pour mission de servir l’histoire de l’art, au sens le plus large du terme. Elle abrite un atelier de restauration et l’une des plus importantes bibliothèques d’histoire de l’art en France avec plus de 130 000 volumes dans le domaine des beaux-arts occidentaux de 1450 à 1900.

Fait parfois ignoré, au fil du temps, de nombreux collectionneurs ont apposé une marque personnelle sur les dessins et estampes qu’ils possédaient. Il s’agit fréquemment de marques tamponnées, mais parfois aussi de marques manuscrites ou d’étiquettes.

Gratuitement accessible en ligne, la base de données des Marques de collections met à la disposition du public un outil de recherche sans pareil.

Art flamand et néerlandais.

Les conservateurs étudient donc la collection sans cesse complétée par de nouveaux dons et acquisitions. Elle est aujourd’hui riche de plus de 100 000 pièces.

La Fondation prête ses œuvres pour des expositions en France et à l’étranger et, sur demande, aide également les musées français à cataloguer leurs collections d’art flamand et néerlandais.

Elle est le lieu par excellence où conservateurs et chercheurs, amateurs et collectionneurs du monde entier peuvent partager leur enthousiasme et leur savoir sur les œuvres d’art.

En partenariat avec des universités françaises et néerlandaises notamment, la Fondation permet aux étudiants en histoire de l’art d’approfondir leurs connaissances dans les arts du dessin et de l’estampe et leur fournit l’expertise dont ils ont besoin pour devenir des spécialistes d’arts graphiques. Des ateliers de groupe sont proposés, ainsi que des stages individuels.

La Fondation Custodia est, depuis bien des années déjà, une référence pour les restaurateurs d’arts graphiques.

Elle souhaite encore intensifier le rôle qu’elle joue dans la formation des futurs restaurateurs d’œuvres sur papier.

Vivre pour l’art

Aujourd’hui Ger Luijten, le passionné et passionnant directeur de la Fondation a pris la relève. Tout en soutenant l’Institut interuniversitaire néerlandais d’histoire de l’art de Florence ainsi que l’Institut néerlandais d’histoire de l’art de La Haye, il conserve, restaure, embellit et enrichit patiemment la collection pour les générations présentes et à venir. « Vivre pour l’art ! »  telle était l’invariable devise de Frits Lugt.

« Il ne faut pas considérer cette collection comme quelque chose de figé mais de bien vivant. Cela m’a énormément attiré de servir l’idéal de Frits Lugt qui est une sommité aux Pays-Bas dans le domaine de l’histoire de l’art. Sa devise est en moi et dans l’esprit de toute l’équipe de la Fondation » explique pour conclure Ger Luijten.

Rendez-vous, si tout va du côté de la pandémie, du 20 février au 23 mai 2021 puisque la Fondation Custodia accueillera les expositions Sur le motif. Peindre en plein air 1780-1870 et Charles Donker…Une belle découverte en perspective.

Belle visite à tous.


Fondation Custodia / Collection Frits Lugt
121 rue de Lille 75007 Paris
Tél : +33 (0)1 47 05 75 19
coll.lugt@fondationcustodia.fr
https://www.fondationcustodia.fr

Pour consulter gratuitement la base de données des Marques de collections : www.marquesdecollections.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.