by Valérie Desforges

Un bilan estival positif pour le Tourisme Hauts-de-France

0

Pour ce deuxième été sous fond de crise sanitaire, le bilan touristique des Hauts-de-France est bon. Portés par la clientèle de proximité, notamment régionale, le retour des touristes étrangers et l’embellie de l’hôtellerie, les chiffres de fréquentation de juillet-août 2021 sont en nette hausse par rapport à l’an dernier. Le mois d’août étant encore meilleur que juillet, qui était déjà un bon mois. Passer du temps tous ensemble, partager des activités, faire plaisir aux enfants, et en même temps, se détendre pour recharger les batteries avant la rentrée : avec la crise sanitaire, le besoin des familles de resserrer les liens au sein de la tribu n’a jamais été aussi fort.

Les voyants sont au vert :

  • 68% des professionnels dressent un bilan satisfaisant de la fréquentation en juillet-août (contre 56% en 2020, + 12 points). 70% professionnels satisfaits en août, 62% en juillet.
  • Le taux d’occupation des hébergements régionaux en août gagne 2 points par rapport à 2020 (62% contre 60%) et jusqu’à 12 points dans les hôtels (65% contre 53%).

La grande tendance de cet été : le tourisme de proximité

Comme en 2020, le tourisme de proximité a le vent en poupe. Avec cette pandémie, les Français ont consommé leurs vacances autrement, en privilégiant la lenteur, les mobilités douces, la rencontre avec l’habitant.

La région Hauts-de-France répond parfaitement à ses nouvelles attentes, notamment en termes d’accessibilité, de découverte et dépaysement à proximité.

  • Les Français représentent 72% de la clientèle en août.
  • La clientèle régionale est majoritaire (40% de la clientèle française, + 1 point par rapport à 2020), jusqu’à 50% dans les campings.

Top 4 des régions :

  • Hauts-de-France,
  • Ile-de-France,
  • Bretagne,
  • Normandie.

La clientèle étrangère de proximité de retour

La bonne nouvelle : les étrangers sont en hausse sur ce mois d’août. La proximité des Hauts-de-France, les nombreux atouts qu’offrent la région (nombreux sites naturels, culturels, de loisirs, de mémoire, riche patrimoine…), la situation sanitaire des Hauts-de-France au mois d’août plutôt meilleure par rapport à d’autres régions françaises et l’envie de se ressourcer, de prendre du bon temps ont été des facteurs déclencheurs de séjours pour les touristes néerlandais, allemands et surtout belges.

La part de marché de la clientèle étrangère en août 2021 s’élève à 28% contre 16% en 2020 (seulement 11% en juillet 2021).

Top 4 des clientèles étrangères :

  1. Belgique loin devant,
  2. Pays-Bas,
  3. Allemagne,
  4. Grande-Bretagne loin derrière.

L’hôtellerie confirme l’embellie de 2021

Après un premier semestre 2021 en hausse par rapport à 2020 (+5,4% de nuitées), l’embellie s’est confirmée sur juillet et août dans l’hôtellerie de la région.
Sur un panel de plus de 250 gérants d’hôtels, 73% font état d’un bon niveau de fréquentation (contre 69% en juillet). Un chiffre encore plus important sur le littoral (91% des professionnels satisfaits).

Le taux d’occupation dans l’hôtellerie gagne 12 points par rapport août 2020 (65% contre 53%). 82% sur le littoral (+3 points par rapport à 2020), 64% à la campagne (+ 11 points) et 63% en ville (+ 18 points).

L’urbain poursuit sa reprise 

Le rebond du tourisme urbain observé en juillet (taux d’occupation de 60%, + 13 points par rapport à 2020) se confirme en août. Contrairement à la tendance observée au niveau national, il semble qu’il y ait une spécificité et un attrait certain pour le secteur urbain des Hauts-de-France (offre culturelle riche, à proximité des grands espaces naturels), quel que soit le type d’hébergement.

  • 71% des professionnels situés en ville affichent une bonne fréquentation sur juillet-août contre seulement 47% en 2020 (+ 24 points).
  • 63% taux d’occupation en hôtellerie en ville pour août (+ 18 points par rapport à 2020).

Les grands gagnants  : les grands espaces et le tourisme vert

Pour se ressourcer, les touristes ont privilégié les grands espaces de la région Hauts-de-France, avec un tourisme vert qui a profité à l’ensemble des hébergements comme l’hôtellerie, les campings ou encore les Gîtes de France.

  • Taux d’occupation en août en forte hausse par rapport à 2020 (+ 8 points). Dans le détail, + 11 points pour l’hôtellerie (64%), + 7 points les campings (57%) et + 5 points les Gîtes de France (89,6%).
  • Sur la saison estivale, en milieu rural, 6 acteurs sur 10 dressent un bilan satisfaisant (soit + 15 points par rapport à l’été 2020.

L’art de prendre soin, un savoir-faire naturel en région Hauts-de-France

 S’évader, à proximité de chez soi et plutôt en famille : pour ces vacances d’été, la région Hauts-de-France a été plébiscitée, avec de bons résultats de fréquentation en progression par rapport à l’an dernier. Je tiens à féliciter nos acteurs touristiques et notamment les hébergeurs qui se sont adaptés : souplesse dans les réservations et facilités d’annulations, attentions personnalisées, convivialité, accueil chaleureux, combinaisons ville-campagne. Ces éléments sont dans notre ADN et sont indispensables pour que les visiteurs se re-trouvent et savourent pleinement le plaisir d’être ensemble.  Frédéric LETURQUE, Président de Mission Attractivité Hauts-de-France, Comité Régional du Tourisme et des Congrès

Le mois d’août en chiffres

  • 7 professionnels sur 10 sont satisfaits de leur fréquentation sur le mois d’août (ils étaient 62% en juillet).
  • 68% professionnels sont satisfaits de leur fréquentation sur juillet-août (56% en 2020).
  • 73% de gérants d’hôtels satisfaits et 65% de taux d’occupation, +12 points / août 2020.
    • Les établissements sur le littoral se distinguent avec 91% de satisfaction et 82% de taux d’occupation).
    • +3 points / Meilleurs scores sur ce mois.
  • Le tourisme de proximité a le vent en poupe !
    • 72%, c’est la part de marché que représente la clientèle française sur juillet (84% en août 2020),
    • 40% de part de clientèle Hauts-de-France sur la clientèle française (contre 39% en 2020).
  • +8 points soit la hausse moyenne du taux d’occupation dans les hébergements en territoire ruraux (+11 points dans les hôtels, +7 points dans les campings et +5,4 points dans les Gîtes de France) Meilleurs scores sur ce mois.
  • 28% de part de marché pour la clientèle internationale (vs 16% en 2020).
  • 41% des professionnels estiment que la mise en place du Pass sanitaire a eu un impact négatif sur leur fréquentation.
    • 18% , soit la baisse moyenne de fréquentation estimée suite à l’instauration du Pass sanitaire par rapport à une année dite « normale » (ce chiffre atteint 34% dans les équipements touristiques).
      Détail de l’enquête Novamétrie menée par le CRTC des Hauts-de-France, du 18 au 20 août 2021 sur les trois premières semaines d’août 2021. 500 hébergements et équipements touristiques interrogés.

Méthodologie : enquête de conjoncture réalisée du 18 au 20 août 2021 auprès d’un échantillon représentatif de 501 professionnels sur la période d’activité des trois premières semaines d’août. Le plan de sondage est basé sur la méthode des quotas, respectant une représentativité du parc selon les critères de localisation (département et destination (littoral, rural et urbain), catégories (1 à 5 étoiles) et taille de la structure (capacité en lits).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.