by Valérie Desforges

Evadez-vous au Médusarium de l’Aquarium de Paris !

#BienEtre #Detente #Nature #AquariumdeParis #meduse #climat

0

Le Médusarium de l’Aquarium de Paris est prêt à nous accueillir après trois années de travaux. Une des toutes premières collections mondiale de méduses y est présentée. Magnifique. Celle-ci vise à nous montrer la beauté des océans tout en nous sensibilisant aux enjeux du climat.

En 2016, l’Aquarium de Paris présentait au public sept espèces de méduses dans sept bassins. Grâce ses échanges intenses avec l’Aquarium de Kamo (Nord du Japon), l’Aquarium de Paris achève enfin son Médusarium, désormais ordonnancé autour de 24 bassins, où 45 espèces sont présentées par roulement, révélant une diversité de formes et de couleurs pour surprendre les visiteurs.

L’élévation de la température de l’eau et la variation de sa salinité en fonction des événements climatiques sont favorables à la reproduction massive des méduses. La surpêche bouleverse les écosystèmes et créent un contexte favorable à la pullulation des méduses, en les privant de leurs concurrents et prédateurs naturels. La pollution, principalement près des côtes, favorise les « blooms » (pullulations) planctoniques, dont se nourrissent les méduses. La méduse est à la fois conséquence et cause des bouleversements de l’environnement marin. Les mers et les océans sont affectés par la prolifération du macroplancton gélatineux (méduses, siphonophores, cténophores, salpes), provoquant une véritable gélification des océans ” Guillaume Eveillard capacitaire de l’Aquarium de Paris

Le Médusarium de l’Aquarium de Paris : une prouesse scientifique et technique

Très rares sont les spécialistes des méduses dans les Aquariums publics dans le monde. Grâce à un partenariat très étroit, ceux de l’Aquarium de Paris sont formés par les experts de Kamo, reconnus comme les meilleurs au monde. En plus de leurs échanges quotidiens, les équipes se rencontrent physiquement tous les 6 mois, à l’occasion de stages de travail au Japon et en France.

Au centre du Médusarium se trouve le bar à méduses, composé de quatre bassins formant un cercle parfait où les visiteurs admirent les méduses d’en haut et non plus seulement de côté. Le contact avec les animaux est unique. Il s’agit d’ailleurs d’une première mondiale, les bassins étant des prototypes.

Autour, en demi-cercle, se répartissent sept kreissel de taille et de volumes différents, ou s’épanouissent au gré du courant circulaire des espèces de méduses de taille et de forme les plus variées. Pour chaque bassin, les équipes sont capables de contrôler les paramètres de salinité et de température de l’eau, la force du courant, ainsi que l’alimentation des méduses. Un travail de précision indispensable, car chaque espèce de méduse a des besoins spécifiques.

Seuls quatre ou cinq aquariums au monde présentent une collection de méduses comparable par sa richesse et sa diversité.

Émerveiller pour sensibiliser : la beauté des océans valorise le parcours pédagogique

Le Médusarium illustre la beauté fascinante des méduses. Longtemps les hommes ont dû se contenter de dessins ou de photographies pour découvrir et admirer les méduses. L’Aquarium de Paris présente leur ballet hypnotique dans 24 bassins différents. Au gré des bassins, leur taille varie de quelques millimètres à 50 centimètres. Leur pulsation, au grès du courant, n’est jamais identique. Le balancement lent de leurs filaments, plus ou moins longs selon les espèces, est magique.

Les méduses sont éphémères, leur espérance de vie ne dépasse qu’exceptionnellement un an. Le spectacle offert au public est ainsi constamment renouvelé, au gré de la présentation de nouvelles espèces.

Les méduses, LE marqueur par excellence des bouleversements climatiques

Toutes les méduses piquent, mais pas toutes avec la même intensité. Chaque bassin du Médusarium est agrémenté d’un écran où sont synthétisées les informations sur l’espèce présentée. La dangerosité de chaque espèce y est mentionnée. Le programme pédagogique de l’Aquarium de Paris comporte une animation sur les méduses très enrichissante.

La mise en scène des méduses contribue à la première mission de l’Aquarium de Paris qui est de sensibiliser le public, et particulièrement les enfants, aux grands défis qui affectent les océans, comme les bouleversements climatiques, ou la pollution responsable de la disparition des écosystèmes marins, pourtant indispensables à la qualité de la vie sur terre.

La méduse est à la fois conséquence et cause des bouleversements de l’environnement marin.

Une programmation complète autour des méduses tout au long de l’année 2019

Une exposition présentant une dizaine de planches de Ernst Haeckel (1834-1919) qui illustrent brillamment la beauté organique des méduses. Ces planches constituent à la fois un chef-d’œuvre graphique, un hommage vibrant aux premières explorations du monde sous-marin et un rappel de l’impérieuse nécessité de préserver la biodiversité marine.

Une belle découverte à partager en famille (évitez le mercredi-samedi-dimanche après-midi). Des activités sont proposées telles qu’un jeu de pistes, des ateliers créatifs autour des méduses, un cycle de conférences avec des experts pour approfondir le sujet.

Pour plus d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.