by Valérie Desforges

Angela Evers publie Le grand livre de l’art-thérapie aux Editions Eyrolles

Créer, libérer ses émotions, panser ses blessures

0

Par le biais de la création artistique, l’art-thérapie permet l’expression authentique de soi et donne sens aux événements douloureux de la vie : maladie, agression, divorce, deuil, stress post-traumatique…

© Eyrolles

Au travers de nombreux témoignages et de reproductions de travaux réalisés en séances (peintures, collages, poésies, masques, modelages en terre…), Angela Evers nous emmène au cœur de son expertise au sein de la 4ème édition du Grand livre de l’art-thérapie parue le 28 mars 2019 aux Editions Eyrolles.

L’auteure nous montre comment l’art-thérapie opère, en atelier de groupe ou en séance individuelle, comment elle fait émerger l’indicible et constitue un moment de consolation et d’écoute de soi qui permet de panser ses blessures et comment enfin elle fait jaillir une énergie toute nouvelle en éveillant une capacité créatrice, souvent insoupçonnée, qui améliore la confiance en soi.

 

Exhaustif et accessible à tous, cet ouvrage révèle les multiples facettes de l’art-thérapie comme chemin de connaissance et de transformation de soi.

Angela Evers est art-thérapeute, psychothérapeute, peintre et auteure. Art-thérapeutedans plusieurs structures de santé et d’aide sociale, elle assure des prises en charge dans son atelier de Marseille et intervient également dans des services hospitaliers.

© Angela Evers

« Le champ d’intervention de l’art-thérapie concerne évidemment tous les arts : arts visuels, musique, chant, théâtre, danse, écriture… Même le jardinage et la cuisine se prêtent au langage que l’art-thérapie explore. Il n’y a pas de hiérarchie parmi ces différentes expressions artistiques et ces différentes activités au niveau de leurs visées thérapeutiques. Ce qui importe, c’est l’adéquation de chaque médium avec la demande et la problématique de la personne d’une part, la relation thérapeutique qui va s’instaurer entre le thérapeute et le patient et/ou le groupe, d’autre part. L’expression artistique, plastique, gestuelle, vocale ou dramatique, peut faire émerger le meilleur de ce que chacun a en lui par la mise en jeu de la pensée, de la sensibilité affective et émotionnelle, et de tout ce qu’elle mobilise au niveau du corps et de la sensorialité. » précise Angela Evers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.