by Valérie Desforges

L’agence Europol contribue à rendre la France et l’Europe plus sûres

#Europol

0

Connaissez-vous Europol, l’agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité ? Son objectif premier est de contribuer à la construction d’une Europe plus sûre, au bénéfice de tous les citoyens de l’Union européenne. Cet article vise à vous permettre de mieux connaitre Europol, agence discrète, et pourtant indispensable à la sûreté de notre vie au quotidien en France.

EUROPOL

Depuis son siège situé à La Haye (Pays-Bas), Europol soutient les 28 États membres de l’Union européenne dans leur lutte contre la grande criminalité internationale et le terrorisme. L’agence travaille aussi avec des pays partenaires non membres de l’Union européenne et des organisations internationales extérieures à l’UE.

Les réseaux criminels et terroristes de grande envergure constituent une menace importante pour la sécurité intérieure de l’Union européenne ainsi que pour la sûreté et la vie quotidienne de sa population.

Les principales menaces en France et en Europe pour la sécurité viennent du terrorisme, du trafic international de stupéfiants et du blanchiment d’argent, de la fraude organisée, de la contrefaçon de l’euro, du trafic de migrants.

Cependant, de nouveaux dangers, tels que la cybercriminalité et la traite des êtres humains, se font également de plus en plus préoccupants. Les réseaux qui se livrent à des infractions dans chacun de ces domaines s’adaptent très rapidement aux réalités nouvelles et se jouent des moyens classiques de répression.

A noter que Europol se compose d’un effectif de plus de 1 000 personnes, de 220 officiers de liaison et une centaine d’analystes qui fournissent leur appui à plus de 40 000 enquêtes internationales par an.

DES SERVICES UNIQUES

Sa position au cœur même de l’architecture de sécurité européenne permet à Europol d’offrir une gamme unique de services et d’assurer un rôle de centre d’appui aux opérations des services répressifs, centre névralgique d’échange d’informations sur les activités criminelles et centre d’expertise en matière de répression de la criminalité.

L’analyse est au cœur même de nos activités. Europol emploie une centaine d’analystes parmi les mieux formés d’Europe dans le domaine de la criminalité. Ces analystes utilisent des outils de pointe pour assister au quotidien les services répressifs des États membres dans leurs enquêtes.

Afin d’aider ses partenaires à mieux cerner la criminalité qu’ils combattent, Europol fournit des évaluations régulières, comportant des analyses complètes et prospectives de la criminalité et du terrorisme au sein de l’Union européenne. Parmi celles-ci:

  • l’évaluation de la menace que représente la grande criminalité organisée (SOCTA), qui recense et évalue les menaces émergentes; détaille la structure des groupes criminels organisés (GCO), leur mode de fonctionnement et les principaux types de criminalité touchant l’Union européenne.
  • le Rapport sur la situation et les tendances du terrorisme en Europe (Rapport TE-SAT), qui présente une analyse détaillée de la situation en matière de terrorisme dans l’Union européenne.
  • Le Compte rendu d’activité d’Europol, publié annuellement, qui présente les résultats et les informations spécifiques relatifs aux fonctions et systèmes dont dispose Europol et rend compte de ses actions sous la forme d’un soutien coordonné à diverses opérations de police à travers toute l’Europe, et parfois au-delà.

MANDAT

Europol soutient les activités de lutte contre la criminalité et le terrorisme menées par les autorités répressives de l’Union et ce, dans tous ses domaines de compétence.

Les activités opérationnelles visent les domaines suivants : stupéfiants, traite des êtres humains, aide à l’immigration clandestine, cybercriminalité, atteintes à la propriété intellectuelle, contrebande de cigarettes, contrefaçon de l’euro, fraude à la TVA, blanchiment d’argent et dépistage d’avoirs, groupes criminels organisés mobiles (itinérants), mise hors-la-loi de gangs de motards, terrorisme.

GESTION ET CONTRÔLE

Europol est responsable devant le Conseil des ministres de la justice et des affaires intérieures de l’Union européenne. Le Conseil est responsable de l’essentiel du contrôle et des orientations d’Europol. Il lui incombe de nommer le directeur et les directeurs adjoints, et d’adopter le budget d’Europol (qui relève du budget général de l’Union européenne), en concertation avec le Parlement européen. Il peut aussi adopter, en concertation avec le Parlement européen, des règlements portant sur les travaux d’Europol. Le Conseil adresse chaque année au Parlement européen un rapport spécial sur les travaux menés par Europol.

Catherine De Bolle, Europol

Europol est placé sous l’autorité d’un directeur exécutif, qui est son représentant légal, nommé par le Conseil de l’Union européenne. Le directeur exécutif actuel d’Europol est Catherine De Bolle, qui a pris ses fonctions en mai 2018. Elle est secondée par trois directeurs exécutifs adjoints Wil van Gemert, Département des opérations, Oldrich Martinu, Département de la gouvernance, Luis de Eusebio Ramos, Département des capacités. Le personnel d’Europol est caractérisé par une importante diversité d’origines et de nationalités. 

 

👍 Suivre les actualités d’Europol : Facebook Twitter Youtube LinkedIn Instagram Newsletter       

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.