by Valérie Desforges

“Mission Patrimoine” en pĂ©ril en France đź‘Ť les projets sĂ©lectionnĂ©s pour 2019

#patrimoine #France #culture

0

Franck Riester, Ministre de la Culture, a prĂ©sentĂ© les 103 projets 2019 de la Mission Patrimoine en pĂ©ril confiĂ©e Ă  StĂ©phane Bern par Emmanuel Macron en 2017. Il s’agissait pour StĂ©phane Bern d’identifier les biens patrimoniaux en pĂ©ril – souvent signalĂ©s par nos concitoyens – et de proposer de nouvelles sources de financement afin de les sauvegarder.

La sélection, parmi les 3 500 projets signalés par le grand public depuis 2018, se caractérise par sa très grande diversité (tous les types de patrimoine y sont représentés : édifices religieux, industriels et techniques, habitations, châteaux, maisons d’artistes, bibliothèques, moulins, jardins, etc. ) et sa répartition sur l’ensemble du territoire de la France métropolitaine (un édifice par département) et des collectivités d’outre-mer, dans les espaces urbains comme dans les zones rurales. Cette sélection présente également, par rapport à celle de l’an dernier, un plus grand équilibre entre édifices protégés et non protégés au titre des monuments historiques.Avec les 18 sites emblématiques annoncés en mars dernier, ces 103 nouveaux sites constituent la deuxième édition de la Mission Patrimoine en péril qui pourra bénéficier de la part revenant à l’État sur les fonds issus du Loto du Patrimoine. Dès le 15 juin la grille du super Loto du Patrimoine sera mise en vente au prix de 3 € avec un tirage exceptionnel le 14 juillet, et à partir du 2 septembre deux offres de tickets de grattage à 3 € et 15 € seront proposées.

 

Ce dispositif mise en place par la Mission Patrimoine en péril permet à chacun de contribuer à la sauvegarde du patrimoine national. Pour accompagner cet élan populaire, le ministère de la Culture a déployé cette année des moyens supplémentaires. Il a notamment augmenté les plafonds des taux de subvention des monuments soutenus dans le cadre de la Mission Patrimoine en péril : jusqu’à 40% pour les édifices inscrits au titre des monuments historiques (20% habituellement) et jusqu’à 60% pour les édifices classés au titre des monuments historiques (40% habituellement).

Quelle est la procédure de sélection ?

Le Président de la République, a confié le 16 septembre 2017 lors des Journées européennes du patrimoine une mission à Stéphane Bern consistant à identifier les biens patrimoniaux en péril et à proposer des sources de financement innovantes afin de les sauvegarder. Un grand nombre de projets a été signalé par le grand public ou les associations de défense du patrimoine avec l’appui du ministère de la Culture / direction générale des patrimoines et de la Fondation du patrimoine.

Ces projets ont été instruits par les directions régionales des affaires culturelles / conservations régionales des monuments historiques et les délégations régionales de la Fondation du patrimoine. Ils se caractérisent par une grande diversité typologique et couvrent un large éventail de périodes historiques. Ils sont la propriété de collectivités, d’associations ou de particuliers.

Le comité de sélection des projets, présidé par Stéphane Bern, est composé de représentants du ministère de la Culture, de la Fondation du patrimoine et de la Française des jeux. Il a retenu les projets lauréats en vertu de leur intérêt patrimonial et culturel, de l’état de péril et de leur degré de maturité. Il a été également très attentif à la situation socio-économique du territoire et à l’impact que peut représenter le projet en termes de tourisme et d’activité.

Les mécènes et partenaires de la Mission Patrimoine en péril

Au-delĂ  des jeux qui ont rapportĂ© près de 22 millions d’euros Ă  la Mission l’an dernier :

Le groupe FDJ est grand mécène de la Fondation du patrimoine, en finançant la Mission ainsi que des projets permettant l’insertion socioprofessionnelle par le biais de sa fondation d’entreprise. Il apporte ainsi un soutien de 500 000 € par an pendant trois ans.
JCDecaux offre à la Mission chaque année depuis 2018 des campagnes nationales d’affichage.
Le jury du prix « Grand Siècle » de la maison de champagne Laurent-Perrier a également apporté son soutien en 2018.
En 2019, la Monnaie de Paris parraine la Mission Patrimoine en péril au travers de la collection Pièces d’Histoire imaginée en collaboration avec Stéphane Bern, en reversant 1 € par pièce en argent vendue.
Phil@poste proposera à partir du mois de septembre un carnet de 12 timbres représentant 12 des sites emblématiques 2019.

Par ailleurs des mécènes de la Fondation du patrimoine ont ponctuellement soutenu certains projets de la Mission comme la Fondation Total, CGPA, AG2R LA MONDIALE ou la Mutuelle Ivry la Fraternelle, ainsi que des Clubs de Mécènes de la Fondation du patrimoine.

DĂ©couvrir et soutenir les projets

Tous les projets sélectionnés sont présentés sur le site www.missionbern.fr Certains d’entre eux peuvent déjà faire l’objet de dons.

Pour l’ensemble des 121 sites, le montant des travaux de consolidation et de restauration est de 78 millions d’euros. Le besoin de financement restant à la charge du porteur de projet est évalué aujourd’hui à environ 26 millions d’euros. Si le Loto du Patrimoine permet de contribuer en partie au financement de ces travaux, la somme collectée sera malheureusement insuffisante. L’appel au mécénat populaire a ainsi pour but de les aider davantage et de manière encore plus significative. L’exemple de la solidarité historique pour Notre-Dame nous a montré que c’est grâce à la mobilisation de tous nos concitoyens que nous pourrons sauver notre patrimoine !

A noter que les dons effectués à la Fondation du patrimoine sont déductibles :

  • de l’IRPP Ă  hauteur de 66% du don et dans la limite de 20% du revenu imposable ;
  • de l’IFI Ă  hauteur de 75% du don dans la limite de 50 000 € ;
  • de l’IS, Ă  hauteur de 60% du don, dans la limite de 10 000 € ou 5‰ du chiffre d’affaires HT lorsque ce dernier montant est plus Ă©levĂ©. 

Miss Konfidentielle soutient cette initiative car il nous faut sauver, protéger notre patrimoine qui constitue notre ADN.

Sources : Ministère de la Culture et Fondation du Patrimoine

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.