by Valérie Desforges

Les nouvelles tendances d’utilisation de nos résidences secondaires en France

#tourisme #location #France #AtoutFrance #étude

0

Le marché du Tourisme en France évolue sans cesse, et arrive encore à nous surprendre. C’est la raison pour laquelle Miss Konfidentielle affectionne tant ce secteur d’activité. Atout France nous livre une étude intéressante décalée qui peut tous nous concerner : les nouvelles tendances d’utilisation de nos résidences secondaires en France.

La France compte 3,3 millions de résidences secondaires représentant 16,7 millions de lits touristiques. C’est l’un des plus grands parcs de résidences secondaires en Europe, juste derrière l’Espagne. Occupées par leur propriétaire, prêtées ou mises en location saisonnière, elles contribuent à l’économie touristique des territoires et à leur attractivité.

Les résidences secondaires : l’essentiel de la capacité d’hébergement touristique des territoires

Sur les 20 millions de lits touristiques que compte la France, un quart est constitué de lits marchands et trois quarts de résidences secondaires.
Si les plus fortes concentrations de résidences secondaires s’observent sur le littoral et à la montagne, elles sont en réalité présentes sur l’ensemble du territoire national (43% sont situées dans une commune rurale).

Un actif touristique et des propriétaires encore peu observés, souvent absents des stratégies touristiques territoriales
Malgré leur poids dans le parc d’hébergement touristique, il existe peu de données permettant de cerner l’apport des résidences secondaires aux territoires. Or celui-ci diffère de celui de touristes en séjour ou des habitants à l’année, nécessitant donc de la part des acteurs touristiques des actions particulières.

De nouvelles tendances et pratiques qui réinterrogent le modèle de la résidence secondaire
L’émergence des nouvelles tendances de consommation (recours à l’échange et à l’usage plus qu’à la propriété) a amené Atout France à s’interroger sur l’attrait des Français pour la résidence secondaire et son avenir, ainsi que les impacts potentiels pour les communes.
Dans le même temps, l’apparition de nouveaux acteurs (plateformes numériques de mise en relation, conciergeries) ouvre de nouvelles opportunités pour valoriser ces biens en toutes saisons et quelle que soit la destination.

Enfin, des questions plus conjoncturelles (comme l’impact du Brexit notamment alors que 10% des résidences secondaires sont la propriété de clientèles internationales, dont une majorité de Britanniques), ont amené Atout France a en savoir plus sur :

  • la typologie du parc de résidences secondaires (surface, nombre de pièces et de lits)
  • les profils des propriétaires
  • l’évolution quantitative passée et à venir de celui-ci
  • Le rapport actuel des Français à la résidence secondaire et la définition d’une typologie de propriétaires
  • L’occupation et la mise en marché touristique de celle-ci
  • Les impacts économiques et touristiques.

Des lits touristiques occupés et créateurs de valeur économique et de fréquentation touristique

Dans les années à venir, le nombre de résidences secondaires en France pourrait atteindre 3,5 à 3,6 millions de biens.
Contrairement à un a priori fortement répandu, ces hébergements sont occupés en moyenne 12,5 semaines par an (jusqu’à 13,5 semaines par an en moyenne en intérieur rural).
Les lits en résidence secondaires sont souvent qualifiés de « non marchands ».
En réalité, une partie du parc est mise en marché de manière plus ou moins intensive et de manière plus ou moins officielle.
Les analyses montrent d’ailleurs que la mise en location devient de plus en plus naturelle.

Source : ATOUT FRANCE Octobre 2019  Etude complète
Gouvernement : 
Les règles à respecter pour mettre sa résidence secondaire en location

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.