by Valérie Desforges

Sondage : l’écotourisme poursuit sa progression en France

#écotourisme #tourisme #France #sondage

0

Belle nouvelle, 70% des français prévoient d’organiser leurs vacances avec une approche plus écologique en 2020. Voici les résultats des études menées par VoyagesPirates.fr

L’écotourisme poursuit sa progression

L’écotourisme est la forme de tourisme centrée sur la découverte de la nature, dans le respect de l’environnement et de la culture locale.

Pour 51% des Français interrogés dans cette nouvelle enquête, respecter l’environnement en voyageant est primordial. Près de 46% reconnaissent aussi que s’ils s’efforcent de prendre des mesures favorables à l’environnement lorsqu’ils sont en voyage, pour autant cela ne marche pas toujours. En revanche, 88% des sondés dans cette enquête déclarent favoriser les activités et produits qui soutiennent les fournisseurs et producteurs locaux au cours de leurs voyages.

Côté hébergements écoresponsables, 35% des Français entendent payer 5 à 10 euros de plus pour séjourner dans un logement respectueux de l’environnement. Ils sont aussi 34% à consentir de payer entre 10 et 20 euros supplémentaires pour profiter d’un logement engagé dans le tourisme durable pendant leurs vacances.

Plusieurs freins demeurent cependant et retiennent les Français à voyager de manière plus durable et responsable. Le manque d’informations est ainsi la première raison évoquée avec 33% des répondants qui reconnaissent tout simplement ne pas savoir comment faire. Le deuxième frein le plus important est celui lié au coût que les voyages écoresponsables peuvent représenter. Dans une moindre mesure, ils citent aussi le facteur temps.

L’appel du large continue de dominer

52% des français participants à cette étude ont reconnu avoir déjà pensé à renoncer à un voyage longue distance pour des raisons environnementales, bien qu’ils n’aient jamais sauté le pas, l’envie de voyager étant plus forte. Toujours est-il que 13% reconnaissent quant à eux l’avoir déjà fait. A contrario, 28% ne souhaitent pas se limiter quand il est question de voyage.

Des français prêts à voyager plus longtemps

Entre payer plus ou voyager plus longtemps, les Français semblent avoir tranché. Ainsi, 54% préfèrent prendre plus de temps pour voyager plutôt que de devoir payer davantage de taxes sur l’émission CO2 de leur vol.

Pour ceux qui seraient disposés à payer une compensation, 62% seraient prêts à payer jusqu’à 10% de plus, et 30% se disent aussi favorables à l’idée de débourser entre 10 et 30% supplémentaires.
A l’inverse, ils sont 63% à déclarer être prêts à voyager 4 heures de plus pour ne pas prendre l’avion, tandis que 26% admettent pouvoir voyager jusqu’à 8 heures de plus pour réduire leur empreinte carbone.

Les pratiques écologiques les plus adoptées en voyageant

Trier et recycler, c’est la première pratique que les Français s’engagent à faire en voyage, avec 30% des interrogés qui déclarent séparer les déchets en voyage, voire s’assurent de ne pas en laisser. Sont ensuite cités les déplacements en train ou bus et l’utilisation des transports en communs locaux.

Les raisons qui motivent les Français à voyager plus responsable

Le respect et la protection de l’environnement sont sans appel le principal facteur pour lequel les Français souhaitent adopter une attitude davantage écologique en voyageant. Les autres motifs largement évoqués sont ensuite, soutenir l’économie locale et se rapprocher de la nature.

32% des Français reconnaissent que des mouvements menés par des militants écologistes comme « Fridays for future » et autres associations en faveur de l’environnement ont influencé leur conscience environnementale et de fait leur façon de voyager. Ce chiffre est même un peu plus élevé chez les 18- 35 ans qui sont 35% à reconnaître l’impact de ces mouvements sur leur comportement de voyageurs. En revanche, 41% affirment ne pas avoir été influencés et 27% admettent ne pas suivre de mouvements en faveur du changement climatique.

Alors, quels sont les autres facteurs d’influence des Français ? 

Le changement climatique sans aucun conteste (75%), mais aussi le pouvoir des médias. 38% des répondants reconnaissent en effet que les documentaires à la télévision ou sur des plateformes de vidéos à la demande ont exercé une influence alors que 30% citent la portée des médias.
Les conversations dans l’entourage ainsi que les contributions sur les médias sociaux sont aussi nommées pour leur effet sur le développement de la conscience écologique.

Miss Konfidentielle ne peut qu’encourager les français à participer à la protection de notre environnement.


Sources VoyagesPirates.fr :

  • Étude VoyagesPirates.fr réalisée en septembre 2019 auprès de 2 555 participants français.
  • Sondage VoyagesPirates.fr menée en novembre 2019, comptabilisant plus de 2 160 répondants français.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.