by Valérie Desforges

FranceTerme – Prenons soin de la langue française

FranceTerme sur misskonfidentielle.com
0

Miss Konfidentielle n’a pas encore eu l’occasion de saluer l’initiative et le développement de FranceTerme.
Un dispositif intéressant d’enrichissement de la langue française tant qu’elle protège notre patrimoine.

Trouver des désignations en français, définir de façon claire les nouvelles notions, et les mettre à la disposition de tous, telle est la mission du dispositif d’enrichissement de la langue française, mis en place depuis plus de 40 ans par l’État. Animés par 11 hauts fonctionnaires chargés de la terminologie et de la langue française, 19 collèges de terminologie couvrant 14 ministères réunissent un vaste réseau de plus de 300 experts chargés de proposer des termes et définitions à la Commission d’enrichissement.

Découvrons près de 8 500 termes pour désigner en français des innovations et des notions nouvelles sur www.franceterme.culture.fr

Participons à l’enrichissement de la langue française en consultant la base de données FranceTerme et en utilisant les termes publiés au JO.

FranceTerme nous permet :

  • de rechercher l’équivalent français d’un terme étranger,
  • de consulter la définition d’un terme,
  • d’obtenir la liste des termes publiés dans un domaine,
  • de nous abonner pour être informé(e) des termes publiés au JO dans les domaines de notre choix,
  • de déposer dans la boîte à idées nos demandes et suggestions de termes qui n’ont pas encore d’équivalent français.

Au sein du ministère de la Culture, c’est la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) qui anime et coordonne le dispositif interministériel d’enrichissement : elle assure le secrétariat permanent de la Commission d’enrichissement de la langue française (CELF).

– UN EXEMPLE –

Une ville intelligente…

Dans la ville intelligente (smart city), les technologies de l’information et de la communication permettent d’améliorer la gestion de l’espace urbain et la qualité de vie des habitants.

L’adjectif smart est polysémique en anglais : il signifie futé, élégant ou intelligent. Comme elle l’avait déjà fait pour smart grid (réseau électrique intelligent), la Commission d’enrichissement a choisi de traduire smart city par ville intelligente – terme français qui connaît déjà un usage important – alors que pour smart meter, elle avait opté pour le terme plus transparent compteur connecté/communicant.

Qui réduit ses dépenses énergétiques…

Grâce au tout numérique et aux progrès de l’intelligence artificielle, l’intensité de l’éclairage public s’adapte à la luminosité naturelle ou au niveau de fréquentation du milieu pour réduire la consommation d’énergie et la pollution lumineuse : on parle d’éclairage public interactif (smart lighting). Quant à l’éclairage public autonome – terme publié dans une précédente liste, il est alimenté par sa propre source d’énergie (panneaux solaires, éolienne).

Les termes de l’innovation en matière d’énergie concernent aussi le domaine de l’habitat : publiées en 2019, les traductions bâtiment intelligent (smart building) et bâtiment autonome (self-sufficient building, standalone building) côtoient le néologisme immotique – équivalent de la domotique pour la gestion des équipements dans les immeubles et les groupes d’habitations ou de bureaux.

Et qui facilite nos déplacements !

En matière de partage de véhicule, le free floating permet d’emprunter un véhicule là où il est disponible et de le restituer à tout emplacement autorisé. Le terme recommandé est court et explicite : sans station (vélo sans station, voiture sans station).

De plus, la généralisation du transport multimodal s’accompagne d’une billettique basée sur le compte usager (account based ticketing, ABT) : une seule carte suffit pour payer transports en commun, location de voiture ou vélo en libre-service, stationnement… Pour remplacer le sigle anglais ABT, très implanté dans la langue des professionnels, la Commission recommande compte de mobilité ou mobicompte.
Enfin, les plus jeunes citadins peuvent dire qu’ils se rendent à l’école en pédibus (walking bus), terme qui, sous des allures de mot-valise évoquant un bus pédestre, est aussi la locution latine signifiant “à pied” !

Miss Konfidentielle vous invite à terminer cette promenade lexicale par un petit détour sur le site FranceTerme

–  LES ACTUALITES –

Les mots pour le dire en français – Mai 2020 : fake news, clickbait, hoax ? À l’heure des réseaux sociaux, fake news, hoax, ou encore deep fake pullulent, et le fact checking, la digital literacy ou encore l’empowerment nou…

Les mots pour le dire en français : Avril 2020 Alors que le Coronavirus a provoqué une crise sanitaire sans précédent, un vocabulaire médical spécifique, largement importé de l’anglais, a fait i…

XVIe Journée REALITER – 1er et 2 octobre 2020 à Bologne – Appel à communications La XVIe Journée Scientifique de REALITER veut établir une vue d’ensemble sur les recherches actuelles portant sur le croisement entre la terminologie et l’interculturalité, une relation souventévoquée mais qui n’a pas encore joui d’une réflexion systé…

Colloque Phraséologie et Terminologie 2020 – Vérone, 16 et 17 novembre 2020 La Délégation générale à la langue française et aux langues de France apporte son soutien à PhraséoTerm, le colloque international consacré à la Te…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.