by Valérie Desforges

Rendez-vous au 19.20, le nouveau Bar du Prince de Galles à Paris !

0

Belle nouvelle, le Prince de Galles réouvre le lundi 07 septembre 2020. A cette occasion, il présente son nouveau bar à cocktails, 19.20, niché au cœur du 8e arrondissement à Paris. Ouvert de 8h à 1h du matin, ce lieu réunit, entre art du cocktail, bar à cognac et tea-time, la quintessence de l’esprit parisien. Déclaration d’amour aux premières années du Prince de Galles, le bar 19.20 dédie son nom à l’instant sacré de la vie parisienne : l’apéritif. Un bar à l’ambiance intimiste, ouvrant ses cuisines du petit-déjeuner jusque tard dans la nuit dans un cadre Art Déco qui fait référence aux speakeasys des années 20. Ce sont ainsi 40 places qui se dévoilent à l’intérieur de ce lieu hybride élégamment parisien, ainsi que 10 places privées pour les amateurs de spiritueux et fins gastronomes. Un lieu chargé d’histoire que Miss Konfidentielle sera ravie de découvrir. Et vous ?

🗝 De la petite histoire du Prince de Galles…

L’acteur et réalisateur Charles Laughton a séjourné de longs mois dans l’hôtel, protégé du chaos du monde extérieur. C’est à la même période que Lily Damita est revenue sous le nom de Mme Errol Flynn, et que Lana Turner et Gina Lollobrigida ont découvert Paris à travers les vitres de ces mêmes fenêtres.

Alors en Allemagne pour y effectuer son service militaire dans les années 60, Elvis Presley a créé la surprise en pénétrant nonchalamment dans le hall de l’hôtel, se plaçant ainsi en plein cœur de Paris.

Plus récemment, de nombreuses personnalités françaises et internationales, du monde du sport à celui de la littérature, ont expérimenté le magnétisme irrésistible du Prince de Galles.

Le saviez-vous ? Avant la construction de l’hôtel, Frédéric Chopin, compositeur et pianiste, a vécu dans l’immeuble qui occupait l’emplacement de l’hôtel actuel.

Avez-vous vu le film « Le Discours d’un roi », dirigé par Tom Hooper et basé sur l’histoire du roi George VI ? L’hôtel Prince de Galles a été construit pour y accueillir son frère, joué par Guy Pearce dans le film.

… Au bar à cocktail 19.20 🍾

 

Au bar du 19.20, le Chef barman Roberto Catalano, originaire des Pouilles et grand voyageur, diffuse dans ses 10 cocktails signatures ses influences internationales.

Clin d’œil à la période de Prohibition des années 20 et des speakeasys clandestins, 19.20 offre une ambiance unique où l’héritage Art Déco se sublime dans le décor et les courbes du mobilier jusqu’au lustre sculptural et ses facettes miroitées trônant au centre du bar et qui ajoute une touche une douceur à l’espace. Au final, 40 places réservées aux connaisseurs, aux rendez-vous d’affaires ou d’amour et un dénominateur commun : le partage.

Bien inspirée par les carafes de cognac de sa nouvelle Suite Lalique, l’équipe du 19.20 part explorer les grands terroirs du cognac – Grande et Petite Champagne, Fins bois et Bons Bois et Borderies – et imagine La Cognathèque. Ici, l’expérience se vit pleinement, on y trouve toute l’histoire de ce spiritueux si singulier, entre petits producteurs réputés et maisons confidentielles. Chacun s’affiche à la une du Journal du Cognac et raconte les histoires de maisons authentiques.

Ainsi de Guilhem Grosperrin soignant son chai au son d’une cloche favorisant le vieillissement des fûts. De la Maison Godet, du père et de ses 4 fils passionnés, de la Maison Delamain, gardienne du temps des cognacs de prestige… Hôtel Prince de Galles – 33 avenue George V – 75008 Paris

De ces rencontres naissent 4 recettes inédites de cocktails pour découvrir ou re-découvrir l’eaude-vie aujourd’hui en vogue dans les plus grands bars du monde, idéale à boire en apéritif ou after dinner.

Enfin, pour mener l’aventure à son paroxysme, le Prince de Galles s’est allié à la Distillerie de Paris pour mettre au point la recette de son propre Gin. Conçu dans un alambic en cuivre, on y trouve des notes de poivre long, de cardamome, de genévrier et de boutons de rose. Le Gin Prince de Galles est à déguster dans une série de cocktails du Chef barman Roberto Catalano.

  • Un cadre convivial et intimiste

Le bar 19.20 raccroche son rideau noir, pare ses murs de notes de couleurs ambrées cognac et champagne, accorde l’acajou au bronze et au jade, et dresse un comptoir tout de marbre. Les sièges moelleux reprennent le style Art Déco par leurs formes, tandis que les éclairages diffusent une ambiance intimiste.

Palmiers, fougères et mosaïques se côtoient dans le patio, véritable havre de paix de l’hôtel. Le cadre verdoyant se fait propice à l’inspiration et à la rêverie. On s’y pose le temps d’un verre, mais aussi pour un déjeuner ou un dîner en toute intimité.

L’Alcôve, l’espace privatif pouvant accueillir jusqu’à 10 convives a été imaginé autour du partage et de la rencontre. L’occasion d’échanger avec les vignerons et petits producteurs de vins et de cognacs, mais aussi artisans fromagers et boulangers. Plus encore, les instants de convivialité se prolongent avec des dîners accords mets vins à 4 mains. Lieu de rencontre par excellence, le Chef barman Roberto Catalano y fait découvrir l’art du cocktail à la française tandis que le Chef pâtissier Tristant Rousselot captive les invités autour de son savoir-faire sucré et gourmand.

  • En cuisine, les mariages du siècle

Du petit-déjeuner jusqu’à tard dans la nuit, le 19.20 communique sa philosophie du partage et ouvre ses cuisines. Aux commandes, le Chef Gérald Poirier a œuvré sous tous les horizons. Sur mer plus que sur terre, à bord des voiliers du Ponant, des mers glacées de l’Antarctique jusqu’aux lagons du Pacifique.

Au 19.20, il fait voyager à travers un siècle de cuisine au moyen de plats iconiques ayant marqué l’esprit des français. Des années 30 avec ses grands classiques de la brasserie parisienne comme le Vol au vent de Ris de Veau, aux années 2020 en passant par les 50’s et sa Sole Beurre Meunière. Le Chef Gérald Poirier, francilien d’origine, s’est entouré des meilleurs producteurs locaux afin de proposer l’excellence des produits les plus nobles et respectueux des saisonnalités. Luxe ultime, le Chef a imaginé toute une gamme de sauces au cognac, comme un écho aux créations du Chef Barman Roberto Catalano.

Son binôme sucré, Tristan Rousselot, rend hommage au savoir-faire français pâtissier à travers les créations qu’il propose en miroir. Les traditionnels desserts trouvent leur version moderne revisitée. On se retrouve aussi au 19.20 pour partager le tea-time, en compagnie d’une offre salée et des boissons chaudes à partager imaginée par les deux signatures culinaires du Prince de Galles.

Au 19.20, l’esprit parisien rencontre l’art du cocktail, avec finesse et convivialité. Un de ces lieux de destination qui fait battre le cœur de Paris, sans discontinuer. A tester sans attendre après le bureau !

Observation de Miss Konfidentielle :
Dommage que le site de l’hôtel soit si international. Il ne s’en dégage aucune âme alors que le lieu le mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.