Miss Konfidentielle partenaire du concert Manga Mania le samedi 18 décembre 2021, Nantes

Dessins et musique ! Une symbiose parfaite qui émerveille petits et grands depuis l’invention de l’animation. C’est à une exceptionnelle projection d’aquarelles originales d’Hayao MIYAZAKI sur les musiques envoutantes et oniriques de Joe HISAISHI que nous vous convions à Nantes.

Un kamishibaï géant où chaque morceau musical interprété par 80 musiciens sur scène dévoile peu à peu une nouvelle œuvre graphique.

 

MANGA MANIA, UN CONCERT INEDIT

L’orchestre de la PHILHAR accueille le fonds culturel THE ART OF ANIME. Sous l’égide de son fondateur Benoit SPACHER, ce fonds culturel préserve 40 années d’histoire de l’animation japonaise.

Soutenu par le média MISS KONFIDENTIELLE et sa fondatrice Valérie DESFORGES, cette collaboration originale, à travers un programme de six tableaux, retrace les créations du compositeur Joe HISAISHI mettant en musique l’univers graphique du réalisateur Hayao MIYAZAKI.

Pour compléter ces différents tableaux en liant musique analogique et visuel numérique, des détails abstraits d’aquarelles numérisées en très haute définition de la première réalisation télévisuelle de Hayao MIYAZAKI sont projetés sur un écran géant pour venir immerger l’auditoire en se reflétant sur les instruments et pupitres.

Chaque composition de Joe HISAISHI est mise en image par la représentation des éléments japonais : Terre, Eau, Feu, Vent, Espace,… à travers des jeux de couleurs et de lumières.

A la fois hommage et hasard du destin, c’est un orchestre « à vent » qui prend place lors de deux concerts d’exception de 900 places.

 

LA PAROLE EST DONNEE À BENOIT SPACHER

Benoît Spacher à Abu Dhabi en 2016 – conférence pour la collection Al Suwaidi

J’ai été contacté par l’une des musiciennes de l’orchestre sur les réseaux sociaux en octobre 2020, le projet était initialement prévu pour fin décembre mais les différents confinements et réglementations COVID pour les événements culturels ont largement changé la donne. Nous avons donc pu plus sereinement travailler à la réalisation du projet de concert.

L’idée était de ne pas faire un énième « ciné concert », car, tel le tyrannosaure dans Jurassik Park, le spectateur est capté avant tout par le mouvement. La volonté que j’ai déployé était de mettre l’accent sur la musique et que l’écran situé au dessus de la scène vienne embellir l’ensemble par des jeux de couleurs et de lumières sur les pupitres. Une sorte de théâtre d’images de papier (kamishibai en japonais).

Mon choix s’est arrêté sur ce qui aurait pu être une collaboration incroyable : la première réalisation de Hayao MIYAZAKI en 1978, bien avant le Studio Ghibli : « Conan le fils du Futur » (TMS Entertainment, 1978).

Je tords le temps et l’espace pour projeter les sources des aquarelles de Hayao MIYAZAKI sur des compositions de Joe Hisaishi. Pour cela, je me suis appuyé sur le studio PICTO (numérisation de négatifs par scanner rotatif) et sur le laboratoire MEDIACAPTURE (numérisation de bobines 35mm).

En disposant d’images dans les plus hautes résolutions, il est alors possible d’en tirer des portions de détail, de couleurs, de textures.

Le concert est divisé en 6 tableaux musicaux, ces 6 morceaux sont alors illustrés sur la base du folklore des éléments japonais, l’eau, le feu, le vent, la terre, l’espace, l’esprit… Des transitions douces d’images de ces détails d’aquarelles viennent donc apporter une touche abstraite pour peu à peu dévoiler une illustration en lien avec le morceau.

J’apprécie particulièrement ce projet, d’une part c’est une grande première, centrée sur la musique et pas sur un déluge d’images et de grand spectacle. Une intimité retrouvée qui correspond à l’esthétique des deux artistes.
Pour l’anecdote je reprends toujours une conférence que j’ai tenue au théâtre d’Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, le directeur de ce théâtre a accueilli Hayao MIYAZAKI en 1992, ils étaient 20 dans la salle, il ne faut pas oublier cela. Permettre au public de retrouver son intimité avec l’oeuvre est pour moi important. Le fonds culturel THE ART OF ANIME voyage au gré des projets et partenariats, en France comme à l’international (Belgique, Monaco, Abu Dhabi). Le fait que ce soit un orchestre amateur primé de 80 musiciens, à Nantes, est crucial.

Cet événement n’est pas noyé dans la saturation culturelle parisienne dans la ville de Nantes qui dispose d’une riche culture de musique classique. Le montage projet est plus aisé et le média MISS KONFIDENTIELLE apporte ses conseils pour assurer la visibilité et le succès de l’événement.

Mon souhait est de remplir les 2 x 900 places de concerts et pérenniser l’orchestre NANTES PHILARMONIE après les différents tumultes du COVID en donnant une parenthèse de rêve à l’auditoire.

Projet de concert Manga Mania © Benoît Spacher

 

LES INFORMATIONS PRATIQUES

Date et heures du concert 
Samedi 18 décembre 2021
Un concert à 15h30 puis un concert à 18h00

Lieu du concert
Conservatoire de Nantes – Auditorium Debussy
4, Rue Gaëtan Rondeau, 44200 Nantes
Accès selon la réglementation sanitaire en vigueur à date de l’événement
Busway 4 arrêt « Ile de Nantes »
Busway 5 et bus 26 arrêt « Conservatoire »
Station bicloo n° 82

Programme de l’événement 
Programme en 6 tableaux : Mon Voisin Totoro / Nausicaa de la Vallée du Vent / Porco Rosso / Le Voyage de Chihiro / Le Château dans le Ciel / Princesse Mononoke

Liens partenaires
Misskonfidentielle.com / Philhar.com / Theartofanime.com 

Billetterie (prix accessibles à tous)
Réservation concert de 15h30 / Réservation concert de 18h00

Un immense plaisir pour Miss Konfidentielle de soutenir le concert
Manga Mania, passionnée par l’univers de Hayao Miyazaki cofondateur du Studio Ghibli avec Isao Takahata. Avec un attachement fort pour les films
Le Voyage de Chihiro, Le Château dans le Ciel et Princesse Mononoke.
Miss Konfidentielle sera sur place le samedi 18 décembre 2021.

Amateurs (ou non) de l’univers japonais Ghibli, vous êtes les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.