Saint-Patrick : bienvenue sur la planète verte !

0

Le 17 mars, tous les Irlandais qu’ils soient en République gaélique ou à l’étranger célèbreront la Saint-Patrick. Dublin, Paris, New York, Melbourne, Moscou, Sydney, Pékin : après Halloween, c’est la deuxième fête d’origine celtique à essaimer aux quatre coins du monde…

Chaque année, on assiste au même rituel. A l’approche de la Saint-Patrick, jour de fête nationale irlandaise, Dublin rentre en effervescence. Tout commence le 17 mars, par un grand défilé national. Strass, paillettes, et chapeaux de leprechauns, ils sont des milliers à assister à la Grande Parade de Dublin, où des centaines de chars colorés vont se succéder sur plus de 2,8km notamment sur O’Connell Street. Au programme, musique, danse, chorégraphies et chars qui rendent hommage au patrimoine culturel irlandais . Durant les quatre ou cinq jours qui suivent, le St-Patrick’s Festival propose une multitude d’activités aux visiteurs. Concerts de musique traditionnelle, spectacles, chasse au trésor, course sportive, initiation aux danses et à la littérature irlandaise, histoire de Saint-Patrick, gastronomie locale et projection de films, il y en a vraiment pour tous les goûts, mais quasiment pour une seule couleur, le vert…

Bagels verts 

A New York, la Saint-Patrick est après l’Indépendance Day, l’un des plus grands rassemblements populaires. Il faut dire que la population de la « Grosse Pomme » a compté jusqu’à 12,5% d’Irlandais au début siècle venant souvent grossir les rangs de la police municipale. Le défilé de la Saint-Patrick fut organisé pour la première fois en 1762 par des soldats irlandais en garnison à New York. Depuis 1838, cette procession qui remonte aujourd’hui la 5ème Avenue de la 44ème à la 86ème rue, est patronnée par l’ordre des Hiberniens (Hibernians) une confrérie catholique. Bière verte, bagels verts, pomme de terre à l’eau et maquillages verts, autant de choses auxquelles les 150 000 à 200 000 participants et les 2 millions de spectateurs devront penser avant de s’élancer fièrement dans Manhattan le 17 mars. Consécration suprême, cette année le bagad de Lorient a même été invité à défiler à la parade. Impossible toutefois de rater l’événement : la flèche de l’Empire State Building sera comme à l’accoutumée illuminée aux couleurs de la verte Erin. Que 34 millions d’Américains d’origine irlandaise se souviennent de leurs origines et d’un pays qui leur a donné, John Fitzgerald Kennedy, Fred Astaire, John Wayne, Jim Morrison ou plus près de nous Harrison Ford ou Kevin Costner rien de plus logique. En revanche, l’idée de célébrer la Saint-Patrick dans un ex-pays communiste ou tout simplement en Extrême-Orient paraissait jusqu’ à ces dernières décennies impensable.

Saint Patrick débarque en Asie 

A Moscou, au début des années 80, il n’y avait pratiquement pas de ressortissants irlandais, excepté à l’Ambassade. Un jour, la compagnie aérienne Aer Rianta International, réussit le tour de force d’installer une boutique Duty Free à l’aéroport de Moscou. Puis ce fut au tour d’un supermarché irlandais de planter son enseigne dans les rues de la capitale russe. Aujourd’hui, il existe plusieurs dizaines de pubs irlandais dont les plus anciens sont toujours localisés dans le quartier de Novy Arbat. Depuis 1992, la célébration bruyante et joyeuse de la Saint-Patrick attire chaque année de plus en plus de Moscovites à la parade, qui cherchent avant tout à s’amuser. La diaspora irlandaise, forte de plus de plus de 70 millions de personnes dans le monde, n’est certes pas encore arrivée à déplacer les masses en Chine. Cependant la présence d’ingénieurs, de professeurs, de banquiers ou de gérants d’hôtels irlandais sur le sol chinois est aujourd’hui une réalité. Et il n’est pas rare de voir des parades organisées dans les grandes villes comme à Shangaï ou au parc Chaoyang, situé à seulement quelques kilomètres du centre ville de Pékin. A quelques brasses de là, de l’autre côté de la mer de Chine, le défilé de la Saint-Patrick d’Omote-Sando à Tokyo organisé depuis plus de 20 ans par la communauté irlandaise du Japon est de loin le plus important d’Asie.

Qui était Saint-Patrick ? 

Mais au fait, ce Patrick était-il vraiment un Saint ? Jugez en par vous-même… Saint-Patrick, de son vrai nom Maewyn Succat, est né vers l’an 385 en Écosse. Il était le fils d’un centurion romain originaire de Grande Bretagne. Enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates irlandais, Maewyn est alors vendu comme esclave à un druide dans l’actuelle Ulster en Irlande du Nord. Durant ses six années de captivité, il est berger pour le compte d’un chef de clan irlandais. A cette époque, il découvre la religion, et devient rapidement un chrétien pratiquant. En 409, il parvient à s’échapper après que Dieu lui ait demandé, dans un de ses rêves, de rejoindre le rivage et de s’embarquer sur un bateau. Il rejoint ainsi les côtes anglaises et prend la décision de devenir prêtre. C’est alors que le pape Célestin Ier lui ordonne de retourner en Irlande. Il succéde à Palladius, le premier évangélisateur de l’île dans le but de faire face aux druides, et de convertir les Irlandais à la religion chrétienne. Patrick qui s’est notamment formé en France auprès de Germain d’Auxerre, met l’accent sur la vie monastique. Il chasse les serpents qui infestent l’Irlande, grâce à un bâton magique. Il utilise la feuille de trèfle pour expliquer le symbole de la Trinité aux Irlandais. La fête de la Saint-Patrick est d’ailleurs appelée « fête du Shamrock », c’est à dire du trèfle, emblème national de l’Irlande. Au moment du Jugement Dernier, c’est Saint-Patrick qui conduira les âmes des Irlandais ressuscités. Patrick est également à l’origine du départ vers le continent de nombreux évangélisateurs, tels que saint Colomban et saint Gall. Il s’éteint au Pays de Galles vers 461. Mais non content d’être l’évangélisateur de l’Irlande, la légende veut que le moine soit également à l’origine du Whiskey. C’est lui, qui aurait rapporté le premier alambic d’un voyage en Egypte et divulgué ainsi à ses contemporains les secrets de la distillation …

Célébration nationale

Au fil du temps, la date du 17 mars a été inscrite en Irlande au calendrier liturgique catholique pour devenir un jour Saint pour les croyants. Bien que célébrée par tous les Irlandais du monde entier, la Saint-Patrick n’est pas une fête nationale. En 1903, elle est devenue jour férié, entrainant la prohibition de la consommation d’alcool dans les pubs. Cette mesure fut supprimée dans la République d’Irlande dans les années 1970. La première parade de la Saint-Patrick fut organisée à Dublin en 1931. Elle a été ensuite largement reprise sur l’ensemble du territoire. Depuis une vingtaine d’années, le gouvernement irlandais fait la promotion de la culture autour du Saint Patrick’s Festival, une célébration nationale qui prend chaque année de plus en plus d’ampleur …

Greening 

Mais c’est certainement dans l’hémisphère sud que l’événement a pris depuis de nombreuses décennies ses plus beaux quartiers de fin d’été. En Australie qui compte plus de sept millions de descendants d’Irlandais, le jour de la Saint-Patrick est perçu comme « un vert festival d’automne sur un rouge continent ». U2, The Coors, The Cranberries, les Australiens raffolent des artistes irlandais qui viennent périodiquement effectuer chez eux des tournées monstres. A Brisbane, les habitants en arrivent même comme à Chicago à teindre les rivières en vert avec des colorants alimentaires pour ne pas empoisonner les poissons. Pour finir, espérons que toutes ces Saint-Patrick du monde vous ait donné le 17 mars prochain une furieuse envie de vous mettre au vert…


Et à Paris alors ?

La ville lumière n’est pas en reste et propose de nombreux événements durant la période en lien avec la Saint Patrick et l’Irlande…

Fête de la Saint-Patrick et de la Bretagne

Après l’Olympia et le Palais des Congrès, la Fête de la St-Patrick est de retour au Casino de Paris ! A cette occasion, les Irlandais du Celtic Dances seront rejoints sur scène par des artistes bretons et le Bagad de Lann Bihoue, des musiciens engagés dans la Marine Nationale Française. Plus de deux heures de show avec plus de 40 artistes sur scène ! Le 21 mars 2017 au Casino de Paris.

Concerts et spectacles de la Saint-Patrick au Centre Culturel Irlandais

  • Colm Mac Con Iomaire : Colm parvient à se démarquer avec ses compositions qui sont autant le fruit de sa personnalité que de son impressionnante maîtrise technique le 17 mars, 18€.
  • Lords of Strut : Une performance qui ravira aussi bien les petits que les grands le 19 mars, entrée libre.
  • Notify : Les membres du groupe allient harmonieusement leur connaissance approfondie et leur respect sincère de la tradition musicale à un esprit avant-gardiste le 19 mars, 15€.
  • Journée festive pour la Saint-Patrick : Mettez une touche de vert et venez célébrer la fête nationale irlandaise ! Au programme : restauration irlandaise, galettes et crêpes, concert de musique traditionnelle, atelier de maquillage sur le thème de la Saint-Patrick… Le 19 mars à partir de 12h.

Festival de la Saint-Patrick au Disney Village

Le 17 mars, les célèbres personnages Disney s’habilleront spécialement pour l’occasion, chanteront et danseront sur de la musique traditionnelle Celte. Et à la nuit tombée le Château de la Belle au Bois Dormant s’illuminera dans un incroyable feu d’artifice final à partir de 18h30.

Saint-Patrick Party au California Avenue

Vendredi 17 mars, la plus connue des soirées d’Irlande atterrit en plein Paris à l’occasion de la célèbre Saint-Patrick. Sortez faire la fête comme il se doit : une soirée au top des tendances, des gros mixes et de la bière pression… de 18h à 5h au 33 bis rue des Lombards, 75001 Paris. Entrée gratuite.

Happy Saint Patrick’s Day au Hideout Châtelet

Le Hideout se met aux couleurs Irlandaises pour la traditionnelle Saint-Patrick ! Là encore,  ambiance pub & club sous les voutes, super promo et DJs déchainés. Entrée gratuite Vendredi 17 mars 2017, de 18h à 5h au 46, rue des Lombards 75001, Paris.

Sonj, dialogue harpe celtique et piano

Et si avant d’aller dans un pub irlandais pour la Saint-Patrick, vous faisiez un tour au concert de Sonj au Zèbre de Belleville à 19h30 ? Harpe celtique, pianiste virtuose, musique zen et voyageuse. Vendredi 17 mars, au Zèbre de Belleville.

Doolin’ en showcase au Corcoran’s Porte des Lilas 

Le vendredi 17 mars 2017, le Corcoran’s Porte des Lilas accueillera le groupe français aux influences celtes, j’ai nommé les Doolin’, pour un showcase exceptionnel, spécial Saint-Patrick’s day!

Doolin’ en concert au Backstage by the Mill – O’Sullivans

Rendez-vous au Backstage by the Mill – O’Sullivans  le vendredi 24 mars prochain pour le concert de Doolin’.

Pour boire un verre au vert….

  •  Guiness Tavern : 31 rue des Lombards (1er )
  • Truskel : 1 rue Feydeau (2e )
  • Corcoran’s  : Grands Boulevards : 23 boulevard Poissonnière (2e )
  • The Lizard Lounge : 18 rue du Bourg-Tibourg (4e )
  • La Taverne de Cluny : 51 rue de la Harpe (5e)
  • Obrien’s : 77 rue Saint Dominique (7e)
  • Café Oz : 1 rue de Bruxelles (9e)
  • Celtic Corner Pub : 88 rue de la Croix Nivert (15e)
  • O ‘Sullivans : 92 Boulevard de Clichy (18e )

Pour bien préparer son voyage en Irlande  : 

Office du Tourisme Irlandais – Tél. 01 70 20 00 20 – Twitter : @VacancesIrlande
La compagnie aérienne Aer Lingus propose des vols directs toute l’année au départ de Paris, Lyon, Nice et Bordeaux et de plusieurs autres villes en saison. Tél. 0821 230 267 (0,12€/minute)

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.