by Valérie Desforges

Ile était une fois les 20 ans du livre insulaire d’Ouessant !

0

La 20e édition du Salon International du Livre Insulaire se déroule du 23 au 26 août 2018 sur l’île d’Ouessant en Bretagne. Cet événement gratuit et ouvert à tous, propose un panorama unique de la littérature insulaire, des grands classiques aux parutions les plus récentes. Au programme, des rencontres et dédicaces, des lectures, des projections de films, des concerts et plusieurs remises de prix. Une bonne occasion d’aller faire un tour sur cette île d’outre Finistère…

Depuis 1999, l’association C.A.L.I. Culture, arts et lettres des îles, présidée par Isabelle Le Bal, s’intéresse à la littérature des îles de la Nouvelle-Calédonie à l’Ecosse, en passant par la Corse, Madagascar, l’Islande ou La Réunion. A l’issue d’une inauguration à laquelle participeront les Ouessantins en costumes traditionnels, quatre jours seront consacrés aux livres dont les auteurs sont liés à la thématique insulaire. En cette année anniversaire, plus d’une quarantaine d’éditeurs insulaires et autant d’auteurs ont répondu présent à ce beau rendez-vous littéraire et culturel dont le thème s’intitule « île était une fois ». Parmi les participants, les auteurs actuellement en résidence sur l’île, Yves-Noël Genod et Fabrice Reymond qui feront la part à la création théâtrale, Bernard Berrou, Prix Bretagne 2018, l’écrivaine Gwénaëlle Abolivier, la conteuse Sophie Salleron ou encore l’auteur de romans policier Hervé Jaouen. « île était une fois, nous allons vous raconter des histoires, pas seulement des histoires du salon, mais des histoires d’îles autour de l’art dramatique et du théâtre en général, ce que nous n’avions jamais encore fait lors des précédentes éditions » souligne Isabelle Le Bal, la présidente du salon.  Au sommaire de cet événement qui depuis sa création reste entièrement gratuit et qui devrait accueillir sur la fin de semaine 2000 à 3000 visiteurs, des conférences, des cafés littéraires, des ateliers d’écriture, des lectures, des concerts, du théâtre et de la danse.  Comme chaque année, la remise des prix du livre insulaire sera sans conteste, l’un des temps fort de cette 20e édition. En tout, 47 livres traitant de l’insularité sont en compétition et seront départagés par les 20 membres du jury pour les quatre catégories suivantes : littérature générale, roman scientifique, jeunesse et policier. « La plupart des auteurs que nous avons récompensés ont poursuivi leur travail d’écriture. Avec le succès, ils ont parfois quitté leur maison d’édition insulaire d’origine pour aller vers des maisons d’édition nationales ou métropolitaines. En ce sens, nous avons été un peu des découvreurs de talents » rappelle Isabelle Le Bal. 

Dictée insulaire

Depuis dix ans, le salon organise également un concours de nouvelles qui porte cette année sur le thème du conte. «La littérature orale est un point commun à  beaucoup d’îles. Que cela soit dans l’Océan pacifique, à Molène ou à Ouessant, il y a partout le culte de cette parole » explique Isabelle Le Bal.   A l’occasion de cette 20e édition, les participants doivent rédiger une nouvelle commençant par la phrase suivante :”Il y a vingt ans, ce fut comme un coup de foudre. Et l’île aujourd’hui est si…”. La nouvelle est à la fois une forme stylistique qui permet à des enfants et des jeunes de s’essayer à l’exercice créatif, mais aussi à des adultes confirmés de laisser libre court à leur imagination. Les lauréats verront la publication de leur nouvelle dans la revue de littérature insulaire “L’Archipel des lettres” et bénéficieront de dotations en chèque-livres : 50 euros pour la catégorie “enfants”, 100 euros pour la catégorie “jeunes” et 150 euros pour la catégorie “adultes”. Enfin, la traditionnelle dictée insulaire avec des mots et des expressions inspirés des contrées lointaines sera également organisée, le samedi 25 août, avec le concours de l’association « Les fêlés de l’orthographe ». Côté animation et spectacle, la harpiste bretonne Gwenaël Kerleo donnera, quant à elle, un concert payant à l’église Saint-Pol Aurélien et le film « Les Sentinelles de l’Amer » sera projeté le premier jour. « Ce documentaire de Laurie-Anne Courson met en scène, l’ancien gardien de phare Louis Cozan qui avait reçu en 2011, le prix du livre insulaire dans la catégorie Essai pour son ouvrage autobiographique Un feu sur la mer, mémoires d’un gardien de phare. Ce sera une manière de rester fidèles à nos auteurs » renchérit Isabelle Le Bal. Les visiteurs pourront aussi profiter de l’exposition du photographe Ronan Follic sur le thème des îles d’Ouessant et Sein ainsi que sur la mer d’Iroise. Pour ceux qui auraient envie de partir à la découverte de l’île, le salon offre également la possibilité de participer à une balade littéraire aux côtés d’Ondine Morin, la guide ouessantine, et une balade naturaliste en partenariat avec le Centre ornithologique d’Ouessant. Initiative tout aussi originale, les participants à l’atelier d’écriture auront également l’occasion de se promener dans l’île pour déposer leurs récits dans les boîtes aux lettres des habitants.  

Artistes en résidence 

L’activité de l’association C.A.L.I. ne s’arrête pas avec l’organisation du Salon International du Livre Insulaire d’Ouessant. Chaque année des auteurs et des artistes sont accueillis en résidence à l’extrémité occidentale de l’île dans l’imposant phare du Créac’h qui guident toutes les nuits les marins et défient depuis 1863 les éléments en furie. Entièrement libres, ils séjournent de deux à six mois à l’intérieur de ce monument maritime pour s’isoler et créer. Beaucoup d’entre eux viennent à la rencontre des Ouessantins dans les écoles, ou lors des rendez-vous culturels organisés par la bibliothèque des îles. Comme pour mieux conjurer la grandiose solitude…

Résumé du programme : 

Jeudi 23 août – 10h –20 h

11h00 : Rendez-vous de la population et des invités devant l’église de Saint Pol Aurélien. Départ du défilé des Ouessantines et Ouessantins en costume traditionnel (ou pas) pour lancer les festivités de l’inauguration.
11h30 : Discours d’inauguration en présence des personnalités, visite des stands et des expositions
12h30 : Déjeuner sur place (Ragoût dans les mottes sur réservation à l’office du tourisme ou au salon)
14h30 : Film : Sentinelles de l’amer, avec Louis Cozan et Laurie Anne Courson, rencontres littéraires, dédicaces,
16h00 : Cérémonie de remise des prix littéraires 2018
18h30 : Aubade inaugurale avec la harpiste Gwenaël Kerleo
20h00 : Balades contées

Vendredi 24 août – 10 h – 20 h

10h00 / 12h30 : Rencontres, lectures, ateliers, dédicaces, animations
14h30 : Départ balades naturalistes avec Le CEMO (sur inscription, gratuit. CEMO 02 98 48 82 65)
14h30 à 18h00 : Projection de films, rencontres littéraires, dédicaces, musique, ateliers…
15h00 : Cérémonie officielle concours de nouvelles
20h45 : Concert à l’église avec Gwénaël Kerleo à la Harpe celtique. 7 euros sur place

Samedi 25 août – 10h00 – 20h00

10h00 à 18h30 : Ateliers d‘écriture gratuit l’escale des illisibles
14h00 à15h00 : Dictée insulaire (inscription à l’Office du tourisme avec le concours de l’association les fêlés d’orthographe)
14h30 à 18h00 : Projection de films, rencontres littéraires, dédicaces, musique, ateliers…
17h00 : Cérémonie de remise des prix de la dictée insulaire 2018

Dimanche 26 août 

10h00 à 13h00 : Expositions, ateliers d’écriture, stands et dédicaces

Pratique : 

Salon international du livre insulaire du 23 au 26 août. Entrée libre et gratuite. Halle des Sports – bourg de Lampaul, à Ouessant. Programme disponible sur le site www.livre-insulaire.bzh
Contact : Tél. 06 81 85 41 71
Traversée Penn ar Bed : -10 %
20e Salon International du Livre Insulaire à Ouessant du 23 au 26 août 2018.
Thème : “île était une fois”

Association Culture, Arts et lettres des îles – Village de Toulalan. BP 2 – 29242 OUESSANT
Tél : 06 81 85 41 71 – contact@livre-insulaire.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.