by Valérie Desforges

Joan Miró au Grand Palais à Paris jusqu’au 4 février 2019

#exposition #peinture #culture #JoanMiro #GrandPalais #Paris

Exposition Joan Miró au Grand Palais à Paris
0

L’exposition Miró est une très belle réussite. Je vous invite vivement à vous déplacer au Grand Palais à Paris, en semaine de préférence, plus calme. 150 oeuvres dont certaines inédites en France et couvrant 70 ans de création, c’est tout simplement superbe. A ne pas manquer !

Joan Miró : sa vie, son oeuvre

Joan Miró ©WikiArt

Joan Miró, né à Barcelone le 20 avril 1893 et mort à Palma de Majorque le 25 décembre 1983, est un peintre, sculpteur, graveur et céramiste espagnol. Se définissant avant tout comme « Catalan international », il est l’un des principaux représentants du mouvement surréaliste. Son œuvre reflète son attrait pour le subconscient, pour l’« esprit enfantin » et pour son pays. À ses débuts, il montre de fortes influences fauvistes, cubistes et expressionnistes, avant d’évoluer dans de la peinture plane avec un certain côté naïf. Le tableau intitulé La Ferme, peint en 1921, est l’une des toiles les plus connues de cette époque.

Sa terre natale, la Catalogne, lui offre l’inspiration, Paris son premier tremplin, Palma de Majorque le grand atelier dont il a tant rêvé. Entre tous ces lieux, Joan Miró crée une oeuvre dénuée de toute anecdote, de tout maniérisme, de toute complaisance à l’égard des modes. Pour y parvenir, il remet continuellement en question son langage pictural. S’il s’intéresse aux avant-gardes du XXe siècle, il n’adhère à aucune école, aucun groupe.

Joan Miró exprime, dès les années 1920, sa volonté “d’assassiner la peinture ” et développe des pratiques novatrices. Son oeuvre se présente ainsi comme un espace de protestation et témoigne de ses luttes. Il souhaite affirmer la puissance du geste créateur et avec cette énergie “primitive” qui le caractérise, il est l’un des rares artistes, avec Pablo Picasso, à avoir lancé un défi au surréalisme et à l’abstraction.

Inventeur de forme Joan Miró traduit en termes puissants et poétiques la liberté dont il est si farouchement jaloux  et redonne à la peinture tous ses pouvoirs.

L’exposition Joan Miró

Réunissant près de 150 oeuvres dont certaines inédites en France et couvrant 70 ans de création, cette rétrospective retrace l’évolution technique et stylistique de l’artiste.

Miró crée à partir de ses rêves et nous ouvre les portes de son univers poétique.

Il transforme ainsi le monde avec une apparente simplicité de moyens, qu’il s’agisse d’un signe, d’une trace de doigt ou de celle de l’eau sur le papier, d’un trait apparemment fragile sur la toile, d’un trait sur la terre qu’il marie avec le feu, d’un objet insignifiant assemblé à un autre objet.

Miró fait surgir de ces rapprochements étonnants et de ces mariages insolites un univers constellés de métamorphoses poétiques qui vient réenchanter notre monde.

“Pour moi, un tableau doit être comme des étincelles. Il faut qu’il éblouisse comme la beauté d’une femme ou d’un poème” précise Joan Miró.

Visionner la vidéo de présentation de l’exposition :

Grand Palais, entrée square Jean Perrin
Métro Champs-Elysées Clémenceau 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.