by Valérie Desforges

Otages au Burkina Faso : Voyager c’est bien.. mais à quel prix ?

0

C’est avec une profonde tristesse pour Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, membres du prestigieux commando marine Hubert et leurs proches que j’écris ce message personnel :

J’évolue dans le secteur du Tourisme depuis vingt années, et je constate que les voyageurs et bien souvent les tour-opérateurs et agences de voyages ne suivent pas suffisamment de près les consignes du quai d’Orsay.

Combien de fois j’ai parlé avec des voyageurs qui partaient dans des zones à risques, peu renseignés, en toute inconscience.

C’est pour cette raison, que je ne peux m’empêcher d’intervenir en rappelant avec toute la bienveillance du monde à tous les voyageurs de préparer leurs séjours dans des zones à risques.. et surtout de se demander si le voyage en vaut la peine. Voyager c’est bien… mais à quel prix ? Si c’est celui de risquer votre vie et celle de nos soldats, il est préférable de raison garder. Même si l’Etat a pour devoir de nous sauver lorsque nous sommes pris en otages. Question de respect.

À leur retour en France ce samedi 11 mai 2019, les ex-otages français ont reconnu qu’ils auraient “dû prendre davantage en compte les recommandations de l’État“. Jean-Yves Le Drian a de son côté appelé les touristes français à la prudence.

De fait, sachant que vous partez dans des zones à risques.. renseignez-vous sur le site du quai d’Orsay, auprès de l’Ambassade, des tours-opérateurs… au jour le jour. Pour preuve, une zone peut être verte (vigilance normale) un jour. Puis rouge (formellement déconseillée) le lendemain !

Tout est sur le le site de France Diplomatie

Sa rubrique Conseil aux voyageurs à suivre
Vous y trouverez les cartes régionales des zones de vigilance dans le monde
Comment adopter les bons réflexes avant et pendant votre voyage : Ariane, Application Conseils, Alertes Twitter
Des fiches thématiques pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.