by Valérie Desforges

Bicentenaire de la disparition de Napoléon Ier – Histoire, timbres et célébrations à Fontainebleau

0

Le 12 avril 2021 – A partir du mois de mai 2021, le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier sera célébré au château de Fontainebleau. A cette occasion, La Poste émet un bloc de timbres et un souvenir philatélique à l’occasion de sa disparition. Le samedi 17 avril, ils seront vendus en avant-première au bureau de poste de Fontainebleau dont le château fut l’une des résidences préférées de l’empereur. Histoire de France et de l’Europe, actualités culturelles, projets festifs… suivez le programme !

Napoléon Ier
Histoire de France et de l’Europe

« Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j’ai tant aimé […]. » Quelques jours après ce vœu exprimé dans son testament, Napoléon Ier meurt le 5 mai 1821 sur l’île de Sainte-Hélène.

En 1840, le roi Louis-Philippe décide le retour de ses cendres à Paris, reposant depuis sous le dôme de l’église Saint-Louis des Invalides. Né le 15 août 1769 à Ajaccio, Napoléon Bonaparte a marqué de son empreinte l’histoire de l’Europe. Très tôt, le jeune officier se distingue dans les armées royale puis révolutionnaire. De 1796 à 1797, il conduit la guerre en Italie, gère les territoires conquis avec succès et élabore une communication au service de son ambition. Loin de l’échec de l’expédition d’Égypte (1798-1801) quittée en 1799, il prend à son compte le coup d’État du 18 Brumaire (novembre 1799), met en place le Consulat (décembre), puis le Consulat à vie (1802). Déterminé à restructurer la France et renforcer l’unité nationale, il lance créations et réformes : Conseil d’État (1799), Banque de France, préfets (1800), Concordat (1801), Légion d’honneur, lycées (1802), franc germinal (1803), Code civil (1804).

Empereur des Français le 18 mai 1804, Napoléon Ier est sacré le 2 décembre à Notre-Dame de Paris. Roi d’Italie (1805), protecteur de la Confédération du Rhin (1806), époux en secondes noces de Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine (1810), il étend sa mainmise en Europe, place frères, sœurs et beaux-frères au pouvoir (Naples, Toscane, Espagne, Westphalie, Hollande).

Face à des coalitions régulières, ses armées sont victorieuses à Marengo (1800), Austerlitz (1805), Iéna (1806), Friedland (1807), puis sombrent petit à petit lors des funestes campagnes de Russie (1812), Saxe (1813), France (1814).

Échappé de son exil elbois, Napoléon perd sa dernière bataille à Waterloo le 18 juin 1815 et est exilé cette fois-ci en plein Atlantique-sud sur l’île britannique et volcanique de Sainte-Hélène.

Dans le but de commémorer le bicentenaire de la disparition de ce personnage qui a marqué l’histoire des Français et des Européens, La Poste a émis un bloc de timbres réalisé pour la gravure et la conception graphique par l’illustratrice Sophie Beaujard.

Mais c’est aussi Napoléon Ier qui a fait véritablement revivre Fontainebleau après la Révolution.

En visitant ce château qu’il a restauré, meublé et habité, on découvre tout à la fois l’homme d’État, le chef de guerre, le chef de famille et le promoteur des arts.

À la veille de son sacre en 1804, Napoléon Bonaparte décide de faire du château de Fontainebleau l’une de ses résidences. Il ordonne alors la rénovation du palais pour y accueillir le pape Pie VII venu le couronner : le château est remeublé en dix-neuf jours seulement. Il poursuivra l’aménagement de ce fleuron des biens de la Couronne jusqu’à la fin de son règne. En s’installant en maître à Fontainebleau, l’ancien lieutenant d’artillerie parvenu au faîte du pouvoir veut s’inscrire dans la lignée des monarques qui le précèdent. Il voit dans cette immense demeure un lieu incontournable pour asseoir sa légitimité. L’empereur redessine les jardins, réaménage luxueusement les Grands Appartements, y rétablit l’étiquette qui fixe les usages de la vie monarchique. L’ancienne chambre du Roi devient la salle du Trône où se côtoient désormais symboles impériaux et emblèmes de la monarchie. Dans les Petits Appartements du rez-de-chaussée se dévoile la vie privée de l’empereur et de ses deux épouses successives. Joséphine, qui ne peut lui donner d’héritier, y apprendra l’inéluctable séparation. Après elle, Marie-Louise s’y promènera, enceinte du futur roi de Rome.

Infatigable travailleur

Mais c’est aussi l’infatigable travailleur que l’on rencontre à Fontainebleau. L’administration de l’Empire occupe sans cesse Napoléon Ier, au point qu’il fait installer un lit dans son bureau.

C’est dans le salon voisin qu’il signera son abdication en avril 1814 avant d’adresser ses fameux Adieux à la Garde au pied de l’escalier en Fer-à-cheval.

Aujourd’hui, le château de Fontainebleau abrite un musée consacré à Napoléon Ier. On y retrouve notamment l’épée et la tunique du Sacre, le célèbre bicorne de l’empereur, son mobilier de campagne ou encore le berceau du Roi de Rome. De salle en salle, portraits, bustes et objets d’art présentent les membres de sa famille, dignitaires et officiers de l’Empire. Autant de personnages à qui Napoléon a distribué les trônes et confié l’administration des royaumes d’Europe. Au total, plus de 700 œuvres, la plupart commandées pour servir le projet politique de l’empereur, racontent la fulgurante épopée napoléonienne.

Pour en savoir plus : www.chateaudefontainebleau.fr

Le célèbre bicorne de l’empereur au Musée Napoléon sur Miss Konfidentielle © Serge Reby

Bicentenaire de la mort de Napoléon Ier
La Poste attachée au patrimoine français se mobilise

Le 19 avril 2021, La Poste émettra un bloc de timbres et un souvenir philatélique à l’occasion de la disparition de Napoléon Ier.

Le bloc de timbres et le souvenir* seront vendus en avant-première le samedi 17 avril 2021 à :

  • Fontainebleau (77) Le Bureau de poste, place Napoléon Bonaparte, de 9H à 17H, 77305 Fontainebleau.
  • Paris (75) Le Carré d’Encre, de 10H à 17H, 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris.

À partir du 19 avril 2021, ils seront vendus dans certains bureaux de poste, par abonnement ou par correspondance à Philaposte Service Clients Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 Périgueux Cédex 09, par téléphone au 05 53 03 19 26 et par mail sav-phila.philaposte@laposte.fr sur réservation auprès de votre buraliste (hors souvenir) et sur le site Internet www.laposte.fr/boutique

Pour en savoir plus : www.lecarredencre.fr , le site de référence de l’actualité philatélique.

*Le souvenir philatélique sera mis en vente ultérieurement (date à consulter sur le site internet du Carré d’Encre), hors buralistes.

Perspectives festives
En 2021, le château de Fontainebleau commémore
le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier

Si les conditions sanitaires le permettent, début mai 2021, mois anniversaire de la mort de l’empereur Napoléon Ier, le château de Fontainebleau démarrera les festivités de célébration du bicentenaire de sa disparition, avec l’ouverture d’un parcours dédié “Le Fontainebleau de Napoléon” dans le château et dans les jardins, permettant d’aller à la découverte des fastueux aménagements décidés par l’empereur.

Pour découvrir plus avant le château de Fontainebleau, lisez l’article ” Le château de Fontainebleau, la vraie demeure des rois ” publié sur Miss Konfidentielle

Agenda des commémorations 

  • Réouverture de la bibliothèque de l’empereur restaurée : 7 mai.
  • Parcours «Le Fontainebleau de Napoléon » : de mai à décembre.
  • Parcours « un destin, huit œuvres » (podcasts). Une sélection de 8 œuvres emblématiques, choisies selon la chronologie du règne de Napoléon Ier, un portrait à plusieurs facettes de l’homme, du soldat, de l’empereur : de mai à décembre.
  • Application Little Globe Trotter « Napoléon à Fontainebleau » à télécharger sur smartphone ou tablette. Deux héros virtuels guident les familles à travers le château. Un parcours ludique avec des explications en dessins animés, des jeux, des quiz parents/enfants et des cartes postales numériques.
  • Exposition « Un palais pour l’empereur. Napoléon à Fontainebleau » : du 14 septembre 2021 au 4 janvier 2022.
  • Résidence de Thomas Hengelbrock et de l’ensemble et du chœur Balthasar Neumann : du 17 au 26 septembre.
  • Reconstitutions historiques « Napoléon Ier à Fontainebleau » : 16 et 17 octobre.

Mesures sanitaires 

Covid-19 : Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus, le château de Fontainebleau est fermé jusqu’à nouvel ordre. Le parc et les jardins restent ouverts, dans les conditions habituelles, gratuitement. Les pique-niques ne sont pas autorisés dans les jardins en raison de la crise sanitaire.

Les initiatives de la Fondation Napoléon : pour achever le cycle de commémorations commencé en 1969, date du bicentenaire de la naissance de Bonaparte, la Fondation Napoléon a souhaité fédérer des partenaires engagés dans ce bicentenaire au sein du label « 2021 Année Napoléon ». Musées, archives, institutions communales et régionales, associations, entreprises, presse et éditeurs, propose tout au long de cette année malgré les contraintes de la pandémie de nombreux événements, en France et à l’étranger.

Pour en savoir plus, consultez le site institutionnel de la Fondation Napoléon

Bicentenaire de la disparition de Napoléon Ier sur misskonfidentielle.com © Château de Fontainebleau

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.