by Valérie Desforges

Hauts-de-France, une reprise massive du tourisme dès le pont de l’Ascension

Hauts-de-France, une reprise massive du tourisme © tourisme-en-hautsdefrance.com
1

Miss Konfidentielle suit les tendances du secteur touristique et partage avec vous les bonnes nouvelles. En voici une ! La reprise des réservations de séjours en Hauts-de-France se développe fortement depuis le 3 mai 2021. Elle est même plus forte qu’au sortir du premier confinement, et ce du pont de l’Ascension à la fin du mois août 2021. Des constats réalisés avec joie par les hébergeurs de la région, sur le littoral et en milieu rural. Un boom des réservations également relevé sur la plateforme du Comité régional du tourisme et des Congrès (CRTC) et de ses partenaires.

La reprise a été brutale dès le weekend du 30 avril, avec un total de réservations deux fois supérieur à mai 2019 qui avait pourtant été une bonne année :

  • Les hôtels, résidences de vacances et hébergements de plein air qui ont décidé de ré-ouvrir pour les deux ponts de mai afficheront complet sur le littoral.
  • Même attrait pour les grands espaces, cette fois à la campagne. Le lundi 3 mai, le service réservation des Gîtes de France Hauts-de-France a traité 330 appels. A une semaine du pont de l’Ascension, les taux de réservation sur les 5 départements atteignaient 64% à 86%, sans compter les demandes de dernières minutes.
  • Sur les plateformes collaboratives de tourisme, le taux d’occupation projeté pour la semaine comprenant le pont de l’Ascension, est de 42% (+ 9 points par rapport à la semaine précédente). Sur ces logements réservés, 40% l’ont été en 10 jours.
  • 95% des réservations proviennent d’une clientèle d’immédiate proximité, franciliens et habitants des Hauts-de-France, composée de couples (40%) et familles (30%).

L’enquête interne CRTC Hauts-de-France “Tendances réservations Ponts de Mai” a été réalisée les 3 et 4 mai 2021, auprès d’un échantillon d’hôtels et de groupements de professionnels d’hébergements dans la région.

L’enquête menée auprès des acteurs du tourisme depuis le 3 mai le confirme encore, la crise sanitaire est un amplificateur et accélérateur des tendances

  • Redécouvrir la proximité : le dépaysement n’est plus synonyme de lointain ; changer de regard sur ce qui est proche et connu rend possible le dépaysement près de chez soi. Dans la région Hauts-de-France fleurissent ainsi par exemple les propositions de visite de ville … en canoë (à Hesdin), en paddle (à Amiens, Lille, Aire-sur-la-Lys , Gravelines…) et des circuits de street artistes (Lille, Roubaix, Tourcoing, Boulogne-sur-Mer, Calais, Saint-Quentin, Soissons) qui répondent à ce besoin d’« exotisme local », se sentir ailleurs sans aller loin.
  • Passer de l’hyper connexion à l’hyper déconnexion dans de grands espaces naturels préservés pour s’évader, ralentir, oublier le stress, éviter la promiscuité… plébiscite des 200 km de littoral de la région, des 100 000 ha de nos forêts domaniales, des hébergements de bord de mer ou de type gîte qui enregistraient à J-8 un taux de réservation de 86% pour les ponts de mai, un record !
  • Etre ensemble : le besoin de partager des activités pour resserrer les liens familiaux notamment est en accélération constante. En Hauts-de-France les réservations de séjours en famille représentent 35% des demandes actuellement contre 12% en 2019 !
  • Prendre soin de soi et de la planète : l’intérêt des visiteurs pour le développement durable s’est renforcé. Ils souhaitent pratiquer un tourisme en accord avec leurs valeurs, faire des rencontres sincères et authentiques et concevoir, de leur escapade, un mieux-être durable. En Hauts-de-France et dès les vacances de février s’était révélée une accélération des demandes pour les sorties avec guides nature en petit groupe familial et pour les séances accompagnées de praticiens du bien-être, type Karuna à Chantilly ou Terres et Merveilles en baie de Somme (cf infra).
  • Retrouver des liens d’humanité : cette 5e tendance revêt une importance forte dans une société à vif où l’on doit appliquer gestes barrières, distanciation sociale et apprivoiser l’idée qu’il faut passer du tourisme d’avant au tourisme d’avec. Les visiteurs ont besoin de se sentir désirés et attendus. Ils ont besoin d’un accueil bienveillant qui installe un climat propice au lâcher-prise et au ressourcement. En Hauts-de-France, le lien humain caractérisé par la bienveillance et l’empathie – cette capacité sincère d’attention à l’autre – apparaît comme un remède capable de concilier anxiété sanitaire et besoin de détente.

La satisfaction des nouvelles attentes des visiteurs est la meilleure garantie d’une reprise et d’une performance durables de l’économie touristique régionale

En mars 2021, le CRTC a mis en place un dispositif d’accompagnement marketing personnalisé en appui de la stratégie de chaque territoire et/ou filière : 20 territoires des Hauts-de-France sont engagés à ce jour. Objectif : gagner la bataille de l’attention en alignant la production des offres sur les nouvelles attentes et nouveaux critères de satisfaction des visiteurs français, belges, britanniques en matière de ressourcement, retrouvailles, reconnexion à soi.

Première incarnation concrète du virage et de l’art de prendre soin qui est dans l’ADN régional, un agenda de 500 rendez-vous bien-être co-créés en partenariat avec les territoires et leurs praticiens bien-être : bain de forêt musical à Compiègne, chevauchée sophronique avec les Henson du Marquenterre, expérience sophro au crépuscule en Baie de Somme, rando sensorielle nocturne sur les terrils du Bassin Minier, séance énergisante de longe-côte à Dunkerque, yoga au bord de la Lys…

Sur la plateforme partagée www.weekend-esprithautsdefrance.com: + 35% de ventes vs 2019, l’effet vertueux du process de co-construction des offres de séjours alignées sur les nouvelles attentes clients.

  • Réservations accélérées depuis l’annonce du 29 avril : 56% des ventes de séjours pour les ponts réalisées en 5 jours.
  • 253 ventes la semaine du 3 mai (118 en 2019)
  • Panier moyen en hausse à 256 € (218 € en moyenne en 2020).

Tendances pour les vacances de l’été 2021

Même si les réservations se feront encore majoritairement en dernière minute, les 3 séjours les plus vendus pour juillet-août sont 3 séjours « famille », toutes proposant une expérience 360° autour de l’aventure partagée au cœur de la nature.

Pour conclure… une citation de Frédéric LETURQUE, Président du CRTC des Hauts-de-France

Nous pouvons faire de cette crise une opportunité pour accélérer le développement d’un tourisme d’expériences personnalisées emblématiques de l’identité de nos territoires en réponse aux attentes des visiteurs. Emblématiques aussi de notre convivialité et de notre générosité. En 2020 déjà 17 territoires et 1 500 acteurs étaient sensibilisés à l’art de prendre soin Haut & Fort des visiteurs via un cycle de conférences territorialisées.
Nos futurs visiteurs doivent se sentir désirés et attendus. Notre mission est de leur garantir la sécurité et le ressourcement physique et moral qu’ils sont venus chercher chez nous, précise Frédéric LETURQUE, Président du CRTC des Hauts-de-France

Des villages authentiques en Hauts-de-France sur Miss Konfidentielle ©tourismeenhautsdefrance.com
1 commentaire
  1. Daniel K.. dit

    Merci à Miss Konfidentielle pour cette présentation de la région des Hauts de France.
    Pour y habiter et la sillonner régulièrement, je confirme que cette région détient de nombreux atouts en matière de tourisme. Venez la visiter, vous ne serez pas déçus…
    L’occasion également pour saluer l’initiative de la municipalité du TOUQUET-PARIS PLAGE avec l’arrivée “d’ambassadeurs Covid”, douze personnes en service civique à partir du 19 mai.
    Ces derniers seront chargés d’accueillir au mieux les touristes et les passants dans la rue ce jour-là.
    Ils sensibiliseront aux mesures sanitaires qui s’appliquent dans la station : port du masque obligatoire, respect des distances, respect des règles dans les files d’attentes devant certains commerces.
    Ils seront aussi chargés d’aider et d’accompagner les commerçants pour les réouvertures…

    Je fais suite à un article publié il y a tout juste une année Covid-19 : Le Touquet-Paris-Plage prépare le retour des visiteurs que vous connaissez bien à vous lire Miss Konfidentielle !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.