by Valérie Desforges

Suite à l’interview de Stéphane de Mendonsa et Cédric Goulart, fondateurs de l’association Un Toit pour Erros

#Association #untoitpourerrros #chien #police #Marseille #Cabriès #PACA

0

Suite à l’Interview de Stéphane de Mendonsa et Cédric Goulart, fondateurs de l’association Un Toit pour Erros publiée le 5 avril 2019, Miss Konfidentielle prend régulièrement des nouvelles espérant de tout coeur que le projet se réalise. Une très belle initiative que de créer un refuge pour les chiens de police à la retraite qui ne peuvent être placés en familles d’accueil, comme Erros.

Bonjour Cédric, où en est le projet de l’association Un Toit pour Erros exactement aujourd’hui ?

Bonjour Valérie, pour commencer voici une citation qui n’est pas de moi mais que j’aime beaucoup « Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras affirmer qu’il n’a pas d’âme » Victor Hugo.

La médiatisation de notre projet nous montre que nous ne nous sommes pas trompés et que de nombreuses personnes qui ne nous connaissent pas croient en nous. Grâce à vous, nous avons déjà obtenu près de 36 000 euros. Il ne nous manque plus qu’un petit coup de pouce pour obtenir la somme suffisante (40 000 euros) à la construction et l’équipement de notre maison de retraite.

Nous rencontrons notre artisan la semaine prochaine pour déterminer une date de début des travaux qui devraient vraisemblablement se situer en début d’année prochaine.

Nous sommes reconnaissant envers tous nos soutiens et défenseurs de la cause animale.

Continuez à nous suivre sur notre page Facebook Un toit pour Erros, nous vous y donnerons les nouvelles du projet au fur et à mesure.

Merci beaucoup pour votre aide, Miss Konfidentielle.

Portrait de Erros © Un Toit pour Erros

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.